« Chroniques de Takua » aurait besoin d'être édité.

Les actions suivantes doivent être effectuées : Vérifier les titres et équivalences dans les médias FR


BIONICLE Logo 01.png
Chroniques de Takua
Book of Chronicles.PNG
Le Livre des Chroniques, où Takua enregistrait les événements se déroulant sur Mata Nui
Outil
Utilisateur(s)Takua
Fonction(s)Enregistrer les chroniques et les informations
StatutUtilisé

Les Chroniques de Takua [f] (engl : Chronicles of Takua) sont une compilation interne à l'univers tenue par Takua, initialement dans le Livre des Chroniques. Plusieurs extraits de cette compilation ont été publiés, dont L'Origine des Bohrok-Kal, Attention aux Masques Infectés, et L'Origine des Rahaga.

De plus, le Guide de Mata Nui Online Game, le Mur de l'Histoire, et le Blog de Takanuva sont d'autres exemples de l'œuvre de Takua.

L'Origine des Bohrok-Kal

Section présente dans Comic 10 : Impuissant ! :

Tiré des Chroniques de Takua:

Il y a très longtemps, les Bahrag, Cahdok et Gahdok furent créées, ainsi que les six essaims Bohrok.

Les essaims dépendaient des Bahrag pour les guider, et en échange, ils étaient les yeux et mains de Cahdok et Gahdok dans le monde extérieur. Si les Bahrag tombaient, les essaims tomberaient également... et ainsi les Bohrok-Kal furent créés.

Six Bohrok, un de chaque essaim, doté de pouvoirs surpassant ceux de leurs frères. Ils reçurent des marques spéciales pour les distinguer du reste des Bohrok, et furent cachés dans une chambre spéciale, loin des nids.

Si le jour où les Bahrag étaient vaincues venaient, que ce soit par un ennemi ou une force naturelle, les Bohrok-Kal s'éveilleraient. Leur mission :

Trouver les Bahrag.

Libérer les Bahrag.

Déchainer à nouveau les essaims.

Ce jour est venu… les Bohrok-Kal marchent sur la surface de Mata Nui.

Attention aux Masques Infectés

Section présente dans le BIONICLE : Livre de Stickers pour Collectionneur:

Tiré des Chroniques de Takua :

Les masques de Mata Nui peuvent être une source de grand pouvoir... et de grand danger. Car les ténèbres d'un masque infecté ont de graves effets sur son porteur, le transformant en serviteur du Makuta. Vous pouvez reconnaître ces dangereux masques infectés par leur apparence assombrie et endommagée - si vous accordez la moindre valeur à votre liberté, ne vous en approchez pas.

Les premiers masques infectés apparurent sur Mata Nui peu après l'arrivée des Matoran sur l'île. Les Rahi, qui n'étaient auparavant pas des menaces pour les koro, devinrent soudainement dangereux pour les villages et leurs habitants. Ce fut Turaga Vakama qui découvrit que les Rahi avaient été équipés de Kanohi infectés et qu'ils obéissaient à la volonté du Makuta.

Mais d'où venait l'infection ? Ce n'est qu'après une grande chasse secrète sur toute l'île que les Turaga découvrirent que les kraata répandaient cette maladie des ombres. Ce n'est que récemment que les Matoran ont appris cela, et que les Turaga capturaient les kraata et les gardaient emprisonnés dans une grotte à Po-Wahi.

Un kraata porte la volonté et les ténèbres de Makuta en lui. Un simple contact avec un kraata peut transformer n'importe quel masque Kanohi en outil du maître des ombres. Même un Toa ne peut pas résister au pouvoir d'un masque infecté ! Le seul moyen d'aider quelqu'un portant un tel masque est de l'enlever aussi rapidement que possible et de le remplacer par un masque pur.

Au début, il semblait impossible qu'un masque Kanohi infecté soit restauré à son état original. Les Turaga tentèrent cela par divers moyens, mais tous échouèrent. Par la suite, les Toa découvrirent qu'ils pouvaient utiliser leurs énergies élémentaires pour purifier un masque, mais cela demandait un énorme effort du fait de la puissance brute du Makuta. Pour cette raison, les Toa ne purifient les masques que lorsque cette opération est vitale.

Les Toa ont enlevé des douzaines de masques infectés à des Rahi de Mata Nui. Puisqu'ils sont si nombreux et qu'ils sont un danger pour tous ceux qui pouraient les porter, les Turaga ont ordonné qu'ils soient enterrés profondément sous la surface jusqu'à ce qu'ils puissent être purifiés. Une petite équipe d'Onu-Matoran accomplit cela. Seuls eux et les Turaga savent où les masques sont cachés, et les Onu-Matoran sont très doués pour garder secrets...

L'Origine des Rahaga

Tiré des Annexes de BIONICLE Aventures 9 : La Menace de l'Ombre :

Tiré des Chroniques de Takua, tel que raconté par Turaga Vakama :

Alors que nous nous préparons à effectuer notre voyage de retour vers la cité de Metru Nui, je ne peux m'empêcher de songer aux Rahaga. Je me demande s'ils sont toujours sur ma terre natale ou s'ils ont poursuivi leur chemin pour continuer leur travail en d'autres lieux. Ils font partie des êtres les plus sages et les plus courageux que j'ai rencontrés. Sans leur aide, ni moi, ni mes compagnons Turaga, ni les Matoran qui habitent Mata Nui aujourd'hui, aucun de nous ne serait vivant.

Rahaga Norik parlait peu de son passé. Par chance, Rahaga Iruini était plus bavard. C'est lui qui a raconté à Matau que les Rahaga avaient autrefois été des Toa sur une autre terre... et pas n'importe quels Toa. Revêtus d'une armure forgée à partir de métaux précieux et arborant à la fois des outils Toa et des lanceurs de disques Rhotuka, ils formaient l'élite. Tous les six avaient un masque Kanohi inspiré des formes portées par les grands héros du passé. Leur devoir : veiller sur Makuta qui avait fait la promesse de protéger et de défendre tous les Matoran.

Ils s'acquittèrent de leur tâche avec brio et noblesse. Aussi ironique que cela puisse paraître, ils furent souvent appelés à défendre Makuta contre les attaques des Rahi (car un être aussi puissant ne s'abaissait pas à combattre les bêtes). Croyant avoir affaire à un honorable serviteur de la volonté de Mata Nui, Norik et ses Toa n'hésitèrent jamais à lui venir en aide.

Mais la vérité finit par éclater au grand jour et les Toa furent confrontés à une horrible réalité : Makuta et la confrérie qu'il dirigeait ne protégeaient pas les Matoran. Ils les opprimaient et les réduisaient en esclavage. Même les masques puissants que Norik et ses compagnons portaient avaient été fabriqués par des Matoran travaillant sous la menace de punition, voir de sévices pires encore. De plus, la Confrérie de Makuta s'était alliée avec une bande de mercenaires corrompus, connue sous le nom de Chasseurs de l'ombre. Ils convertirent les mécanoïdes Exo-Toa, ces robots construits à l'origine pour assurer la garde des Matoran, en des sentinelles pour garder leurs propres forteresses.

Assoiffés de justice et de vengeance, les Toa planifièrent une attaque sur une des bases de la confrérie. Devant eux se tenaient les Chasseurs de l'Ombre et des Exo-Toa prêts à tout sacrifier pour servir leurs sombres maîtres. S'étant dispersés pendant le combat, les Toa tombèrent un à un, mais pas aux mains de ces ennemis. Ils furent plutôt capturés par Roodaka, qui menait dans l'ombre des attaques déloyales.

À la fin, il ne resta plus que Norik et Iruini. Grâce à la finesse de leur stratégie et au courage infini de leurs actes, ils réussirent à faire fuir les Chasseurs de l'Ombre et à détruire la plupart des Exo-Toa. Makuta leur livra combat dans une impasse jusqu'à ce que lui aussi quittât le champ de bataille, gravement affaibli. Les deux Toa se mirent alors en quête de leurs compagnons.

Ils les trouvèrent... rapetissés, affaiblis et transformés en monstrueuses caricatures de Turaga. Dans un geste qu'elle avait sans doute considéré comme très généreux, Roodaka les avait transmués, leur attribuant des têtes de Rahkshi et des corps tellement tordus qu'ils épouvanteraient quiconque les rencontrerait. Elle s'était dit que tous les Matoran fuiraient à leur approche. Dès lors, leur vie de héros serait bel et bien terminée.

En recourant à la ruse, Norik et Iruini parvinrent à secourir leurs amis, mais ils furent découverts par Sidorak et Roodaka, qui les frappa de ses disques de mutation. Étrangement, elle leur permit ensuite de fuir, probablement convaincue qu'ils ne seraient plus jamais un danger Pour elle. Ceux qui avaient été jadis six puissants Toa étaient à présent des Rahaga.

Au début, ils furent gravement affectés par la mutation. Puis Kualus et Norik réussirent à raisonner les autres.

« Nos corps ont changé, leur dit Kualus, mais pas nos cœurs ni nos esprits. Peu importe notre apparence, chaque fois que nous respirons, nous le faisons à titre de héros au service de Mata Nui. »

Norik leur donna un nouveau but : trouver Keetongu, un Rahi mythique réputé Pour être capable de neutraliser les effets de toute attaque. Il pourrait bien être leur seul espoir de vaincre Sidorak et Roodaka. Certains, comme Iruini, doutaient que ce Rahi ait jamais existé. Tous acceptèrent néanmoins de suivre Norik, sachant que l'unité était essentielle à leur survie.

Par la suite, les Rahaga errèrent d'île en île, cherchant Keetongu et étudiant les habitudes des Rahi. À maintes reprises, leurs efforts les entraînèrent dans des conflits avec les hordes de Visorak et leur intervention sauvèrent de nombreuses bêtes de la mort. sidorak s'était promis de les éliminer, alors que Roodaka se demandait plutôt si elle ne pourrait pas les utiliser pour servir ses propres fins.

Enfin, les Rahaga se retrouvèrent un jour à Metru Nui. sachant que les visorak finiraient inévitablement par aboutir dans la cité des légendes, ils se cachèrent dans les Archives. ils furent témoins du retour de Makuta, leur ancien ennemi, et le virent avec horreur détruire la cité. Ils assistèrent aux vaillants efforts des Toa Metru qui menèrent à sa défaite. Et ils virent ensuite avec frayeur les héros fuir la cité, la laissant sans défense aux mains de la horde des Visorak.

Quand les Toa revinrent enfin, les Visorak contrôlaient déjà Metru Nui. puis les Toa tombèrent dans un piège et furent transformés en Toa Hordika. Dès lors, les Rahaga ne purent attendre plus longtemps. Au risque d'être découverts par Sidorak, ils se portèrent à notre secours. Ils nous ouvrirent les yeux sur la réalité et nous donnèrent la volonté de combattre.'

Alors, Takua, qu'ils attendent encore notre retour à Metru Nui ou pas, ils méritent qu'on se souvienne d'eux comme ayant été les plus grands de tous les Toa.


Comics
BIONICLE : 2001-2003 2001 : Comic 1 : L'arrivée des Toa | Comic 2 : Plongés dans l'obscurité | Comic 3 : Le triomphe des Toa

2002 : Comic 4 : Le réveil des Bohrok | Comic 5 : Le piège à Tahnok | Comic 6 : Dans le nid | Comic 7 : Ce qui se cache au-dessous | Comic 8 : La fin des Toa ? | Comic 9 : Seuls nous sommes vaincus

2003 : Comic 10 : Impuissant ! | Comic 11 : Ce n'est qu'une question de temps | Comic 12 : Un pouvoir absolu | Comic 13 : L'ascension des Rahkshi | Comic 14 : Enfin... Takanuva ! | Comic 15 : Secrets et ténèbres

BIONICLE | BIONICLE : Metru Nui | BIONICLE : Ignition | BIONICLE : Glatorian | Comics Promotionnels