BIONICLE : Le Guide de Bara Magna de Mata Nui

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils
Dans d’autres langues
De Nuvapedia
Aller à : navigation, rechercher

« J'ai averti Ackar et les autres de se mettre en sécurité avec les Agori. Ils m'ont aidé, m'ont sauvé, et m'ont montré un monde dont j'ignorai l'existence - mais ce n'est pas leur combat. C'est le mien... et j'aurai dû lui faire face il y a des siècles. »
Mata Nui

BIONICLE : Le Guide de Bara Magna de Mata Nui
BIONICLE Mata Nui's Guide to Bara Magna.jpg
Livre
SérieGuides
AuteurGreg Farshtey
ÉditeurAMEET, Papercutz
Drapeau Pologne.png Drapeau États-Unis.png
ISBN 9788325304942

BIONICLE : Le Guide de Bara Magna de Mata Nui est un guide sorti le 4 novembre 2009 sur le marché européen avec AMEET. Le guide est sorti en version à couverture dure et a 96 pages. Une version à couverture papier est sortie aux États-Unis, publiée par Papercutz. Le livre était aussi disponible dans certains magasins États-Uniens sous une forme identique à l'édition européenne.

Contenu

Le livre contient des informations sur Spherus Magna et Bara Magna, les Agori, les villages de Bara Magna, le système Glatorian, l'Arena Magna, et des véhicules. Il contient aussi des entrées de journal écrite sous la perspective de Mata Nui, et des extraits de L'Empire des Skrall, Raid sur Vulcanus et La Légende Renaît.

Personnages

Chaque personnage a deux pages, une avec une image d'eux comme ils apparaissent sur la couverture, et l'autre avec une biographie détaillant ce qui s'est passé depuis la Guerre du Noyau jusqu'à la fin de la Bataille de Roxtus. Il y a aussi des détails sur leur personnalité, leur équipement, leurs accomplissements, et leur affiliation.

Lieux

En exclusivité dans le livre, il y a une carte illustrée et commentée de Bara Magna, montrant de nombreux lieux cités dans les sérials, à l'exception de la Vallée du Labyrinthe. Elle montre tous les villages ainsi que les points d'intérêt autour des villages. À côté de la carte, il y a une colonne, détaillant les lieux, tels que les Montagnes du Pic Noir et la Mer de Sable Liquide. Dans les pages suivantes, il y a des illustrations de chaque village Agori, avec l'histoire de chaque tribu, et à côté, la biographie d'un Agori de ce village.

Une carte de Bara Magna.

Entrée 8 du Journal de Mata Nui

Directement traduit de BIONICLE : Le Guide de Bara Magna de Mata Nui

Le corps robotique était intact. Je ne pouvais que deviner qu'il s'agissait d'un prototype de mon ancienne forme, qui avait peut-être échoué à ses tests initiaux ici, dans les déserts de Bara Magna. Je pourrais y abriter mon esprit, mais ça n'aiderait personne, le corps n'ayant pas de source d'énergie. Sans énergie, ce n'est qu'une coquille de métal.

C'est alors que les événements prirent un tour imprévu. Berix montra une pièce qu'il avait trouvé dans une caverne des Grands Êtres avec le motif d'un labyrinthe dessus. Ensuite, nous avons découvert que le motif des boucliers Skrall correspondaient à celui de cette pièce. Finalement, Vastus me raconta qu'un Agori de sa tribu, Tarduk, racontait des histoires sur un « Vallée du Labyrinthe » au nord.

Je voulais aller voir Tarduk et le questionner. Mais il avait quitté Tesara pour sa propre expédition vers le labyrinthe, afin de découvrir ses secrets. Accompagné de Kiina et Gresh, je suivi. Si je ne l'avais pas fait, je doute que Tarduk aurait vécu pour nous dire ce qu'il avait trouvé.

Le labyrinthe était la dernière énigme laissée par les Grands Êtres. Conçu pour dérouter les intrus, il cachait la source d'un grand pouvoir. Une fois libéré, ce pouvoir fusionna les morceaux du robot géant et l'alimenta. Seulement alors, j'envoyai mon esprit du Masque de Vie vers le corps pour avoir assez de force pour défier mon ennemi.

La bataille finale s'approche en ce moment-même. Je n'ai aucun doute que mon ennemi sait ce qui est arrivé et me recherchera. Je peux le détruire, ou il peut me détruire, mais je crains que notre combat n'apportera que destruction à ceux en bas. J'ai averti Ackar et les autres de se mettre en sécurité avec les Agori. Ils m'ont aidé, m'ont sauvé, et m'ont montré un monde dont j'ignorai l'existence - mais ce n'est pas leur combat. C'est le mien... et j'aurai dû lui faire face il y a des siècles.

Diffusion

Cette section a besoin d'être éditée pour être étendue.