BIONICLE Logo 01.png

« Leur Unité peut être empoisonnée... »
Makuta Teridax, Le Masque de Lumière

Lerahk
Lerahk Comic.png
Rahkshi
PouvoirPoison
OutilsSceptre de Poison
StatutSauvages
LocalisationSpherus Magna
PrononciationLAY-rahk[1]

Les Lerahk sont les Rahkshi du Poison. Ils sont créés à partir de Kraata-Ye plongés dans du Protodermis Énergisé. Un second Kraata-Ye est ensuite nécessaire pour faire fonctionner l'armure ainsi créée.

Histoire

Mata Nui

Makuta Teridax créa six Rahkshi et les plaça dans de grands piliers verts dans son repaire, Mangaia. Dès qu'il apprit que l'Avohkii avait été découvert, Teridax plaça un Kraata dans les armures de Lerahk, Guurahk et Panrahk qu'il avait créé, leur ordonnant de pourchasser Takua et de prendre l'Avohkii.

Durant l'attaque des Rahkshi sur Ta-Koro, le Lerahk rencontra Turaga Vakama qui essaya de le retenir jusqu'à ce que Tahu récupère d'avoir été projeté contre un mur et vienne combattre le Rahkshi. Durant son combat avec Tahu, le Lerahk l'empoisonna, força les Toa à battre en retraite après avoir empoisonné les sols alentours et fut responsable, avec le Panrahk et le Guurahk, de la destruction du village. Après avoir pourchassé Takua, les trois Rahkshi durent combattre Toa Nuva Tahu, Gali et Lewa et le Lerahk empoisonna un pan de falaise sur lequel se tenait Tahu, le transformant en poussière et il essaya de l'achever. Lerahk fit plonger son bâton vers lui mais Tahu l'évita et commença à le combattre. Leur bataille fit interrompue quand Lewa et Guurahk s'écrasèrent sur eux. Le Lerahk empoisonna ensuite le sol autour des Toa Nuva pour les emprisonner sous la falaise avant d'attaquer des roches proches pour les faire tomber sur les Toa.

Les trois Rahkshi suivirent Takua jusqu'à Ko-Wahi, poursuivant le Matoran qui transportait l'Avohkii jusqu'à un lac dans lequel ils furent congelés par Kopaka.

Un Lerahk utilisant son Sceptre de Poison

Après s'être échappé de la glace,[2] les Rahkshi tendirent une embuscade à Kopaka, qui attendaient pour une rencontre. Le Lerahk attaqua en premier, mais fut gelé avant d'atteindre Kopaka. Le Lerahk s'échappa ensuite avec les autres Rahkshi après qu'ils aient créé une diversion pour éviter de combattre Kopaka et Tahu, Gali et Lewa qui étaient venus aider leur frère Toa Nuva.

Durant leur poursuite de Takua, le Lerahk se combina avec le Turahk et le Kurahk pour former un Rahkshi Kaita Za. Lui et son frère Rahkshi Kaita Vo détruisirent partiellement Le-Wahi et affrontèrent Tahu, Kopaka et Lewa, rendant les deux derniers respectivement énervé et apeuré. Le Rahkshi Kaita attaqua ensuite ceux-ci avec ses pouvoirs de cyclone, les dominant temporairement. Cependant, il fut frappé par une attaque que le Kaita Vo destinait à Lewa mais qui fut redirigé vers le Rahkshi par Kopaka. Tahu fit ensuite tomber une partie du flanc de la montagne sur les Kaita. Le Lerahk, le Turahk et le Kurahk se re-séparèrent par la suite.

Le Lerahk et les autres Rahkshi traquèrent ensuite Takua jusqu'à Kini-Nui. Durant la bataille contre les Toa Nuva qui s'ensuivit, le Lerahk, ainsi que le Panrahk et le Guurahk, fut emprisonné dans le verre par Lewa et Tahu Nuva. Son armure fut par la suite démantelée pour construire l'Ussanui.

Capacités et Traits

Un Lerahk dans Le Masque de Lumière

Les Lerahk sont forts, rapides et ingénieux mais ne sont pas les plus intelligents de tous les Rahkshi.

Outils

Les Lerahk utilisent leurs Sceptres de Poison pour empoisonner tout et n'importe quoi, que ce soit des plantes, des Rahi, la terre, ou n'importe quel ennemi. Ils sont immunisés à leur propre poison. Ils ne peuvent cependant pas utiliser leurs bâtons à longue portée ; ils doivent toucher leurs cibles.

Informations sur l'Ensemble

Lerahk est sorti en tant que set durant l'été 2003. Il contient 45 pièces dont un Kraata en caoutchouc. Il peut être combiné avec les sets Turahk et Kurahk pour former un Rahkshi Kaita Za. Certains sets contiennent un mini CD qui expliquent les personnages de Takanuva et de Lerahk.

BIONICLE Legends Set Database
Lerahk

Anecdotes

Un Lerahk en set

Références

Voir Aussi

Liens Externes