Guide de Mata Nui Online Game II/Chapitre 3

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils
Dans d’autres langues
De Nuvapedia
Aller à : navigation, rechercher

Suite à la victoire de Ga-Koro sur Onu-Koro lors du premier match de Kolhii d'Hahli, elle saisit l'opportunité de visiter brièvement Turaga Nokama dans sa hutte pour discuter des stratégies pour le reste du Tournoi. Après qu'il lui ait été conseillé de s'entraîner dans les différentes Compétences en Kolhii de chaque village, Hahli part de la hutte de Nokama.

Alors qu'elle se prépare à quitter Ga-Koro, Hahli est félicitée par ses sœurs Ga-Matoran.

« Génial ! Bon match, Hahli ! » lui dit Macku. « On leur a vraiment montré de quoi sont faites les Ga-Matoran ! Tu as bien joué ! »

« Félicitations, Hahli, » dit Kotu avec un peu de mauvaise grâce. « Je parie que tu penses que tu as plutôt bien fait. Tu ferais mieux de te méfier, quand même, parce qu'Onepu et Taipu ne sont pas très bons. La fierté est un poison, tu sais. »

« Bon match, Hahli ! » dit Amaya. « Onu-Koro a une bonne équipe, aussi. J'ai tout vu ! Tu deviens vraiment bonne au Kolhii ! Je parie que tu iras jusqu'au sommet ! »

« Par les Eaux Sacrées, c'était un grand match que tu as joué contre Onu-Koro, Hahli !» s'exclame Marka. « Honnêtement, je ne pensais pas que tu avais ça en toi. Ça montre bien ce que je connais sur le Kolhii. Je ferais mieux de rester à mon chantier naval et mes fournitures ! »

« J'ai vu le match contre Onu-Koro, Hahli, » dit Kailani, excitée. « Bon boulot ! Tu es devenue bien meilleure au Kolhii ! Est-ce que tu veux que je te fasses quelque chose ? »

« Salut, Hahli ! Quel grand match contre Onu-Koro ! » dit Kai. « Je n'arrive pas à croire que tu ais gagné ! Bon boulot ! Tu étais très rapide. Peut-être que faire toute cette Corde a aidé. »

« Félicitations pour ta victoire, Hahli », la félicite Shasa. « C'était un match formidable ! Onu-Koro n'était pas aussi uni que toi et Macku. Mais, ils n'ont pas de tisseurs. »

Le Vieux Chemin à Fusa

Après avoir dit ses au revoir finaux, Hahli descend le chemin de nénuphars et passe la porte de la ville vers la côte. Observant la côte, elle peut voir que l'équipe des Onu-Matoran a abandonné son camp et est retourné à Onu-Koro. Elle continue par un passage étroit avec un signe indiquant « Vieux Chemin à Fusa », passant par de nombreux grands bosquets d'Harakeke et de Bambou. Rapidement, le chemin donne sur les belles étendues de l'intérieur de Mata Nui. Elle passe par un petit lac étincelant et des affleurement rocheux couverts de mousse avant d'arriver à un carrefour.

En prenant le chemin du milieu vers les montagnes, Hahli arrive à un passage qui mène sous terre. Elle passe par là et voyage le long d'un chemin sombre rempli de stalactites et illuminé occasionnellement par des Lumines. Au bout du chemin, Hahli atteint une porte laissant échapper de la lumière. Alors qu'elle s'approche, elle peut voir un Onu-Matoran gardant la porte.

« Bonne journée, Ga-Matoran. Bienvenue à Onu-Koro, » dit le garde.

« Onu-Koro ? » demande Hahli.

« La cité de Toa Onua, » répond-il.

« Au revoir », dit-elle.

« Reste en sécurité », dit le garde. Il retourne à son poste.

Hahli erre dans l'est de la place principale d'Onu-Koro et traverse un petit pont menant à une rivière souterraine vers une grande hutte à l'air impressionnante marquée avec des Lumines montées sur des pics dans le sol. Elle entre dans la hutte pour trouver un personnage diminué contemplant une formation de terre couverte de Lumines brillantes. Lorsqu'elle se rapproche, il se tourne pour lui parler.

« Et bien, si ce n'est pas Hahli de Ga-Koro ! » dit-il avec un sourire. « Tant que tu n'es pas là pour te vanter, bienvenue à Onu-Koro, esprit de l'eau. Onepu et Taipu sont revenus nous informer de ta victoire. Puisque tu nous as battu au Kolhii, peut-être pourras-tu nous aider à guérir notre fierté meurtrie en nous aidant un peu par ici. »

« Qui es-tu ? » demande Hahli.

« Je suis le Turaga d'Onu-Koro », répond Whenua. « Je supervise tout le travail que tu vois autour de toi : les mineurs, les maîtres de guildes, les marchands, les ouvriers, l'Ussalerie, l'autel d'Onua. C'est mon travail que tout fonctionne bien. »

« Me vanter ? » dit Hahli.

« Et bien, tu as gagné le match contre notre équipe » explique le Turaga. « Tu peux te féliciter, et sentir la vanité ; mais tu ne devrais pas, car la vanité apporte la Faim. La Faim est l'ennemie de la Prospérité. »

« Onu-Koro ? » répète-t-elle.

« Le bon village d'Onua » répond le Turaga. « Les mines sont là d'où le minerai, la roche, les pierres à lumière, et plus que tout, le protodermis vient. On l'envoie sur toute l'île. C'est dur de vivre une vie vertueuse, mais les récompenses sont bonnes ! »

« Vertueuse ? » questionne Hahli.

« Le grand esprit nous a beaucoup appris, et nous a donné les Trois Vertus. Si tu veux en savoir plus, tu devrais parler à Aiyetoro le mineur, car il médite souvent sur ces choses. »

La Grande Mine inondée

« Les récompenses ? » demande-t-elle.

« À Onu-Koro, nous suivons un Principe important. Tu devrais parler à Mamru, le Prospecteur en Chef. Il en sait beaucoup sur ce Principe et nous as tous rendu riches. »

« Dur travail ? » se demande Hahli.

« Le Capitaine de Minage, Dosne, sait tout sur le travail ! » lui dit-il. « Si tu veux apprendre à travailler dur, c'est à lui qu'il faut parler. Il peut te parler de ses talents. »

« De l'aide ? » demande-t-elle avidement.

« On a fait beaucoup de travail depuis l'invasion des Gahlok, » explique Whenua. « Nous avons étendu les Tunnels de Marn, mais la Grande Mine n'a pas pu être sauvée. Certains des capitaines de guildes ont perdu de l'équipement de valeur dans l'inondation, et trouveraient probablement utile une nageuse Ga-Matoran. »

« Au revoir », dit Onua.

« Que la force d'Onua soit avec toi, Hahli, » répond-il, se retournant vers la lueur des Lumines.

Hahli quitte la hutte de Whenua et décide d'explorer le village un peu plus avant qu'elle ne commence à aider les Matoran d'Onu-Koro. Elle entre dans la hutte opposée celle de Whenua et découvre Onepu.

« Alors, tu as accepté mon invitation de visiter notre grande cité, après tout ! » l'accueille-t-il chaleureusement. « Tu es la bienvenue à Onu-Koro, esprit de l'eau ! »

Pensant qu'elle pouvait bénéficier d'un entraînement pendant qu'elle était à Onu-Koro, Hahli lui dit, « J'aimerais m'entraîner au Kolhii. »

« Je suis à ton service, Championne », répond Onepu. « Dès que tu voudras affronter Taipu et moi, nous serons prêts ! Dis-le juste à Turaga Whenua, et je suis sûr qu'il permettra un match. »

« Au revoir », dit Hahli.

« Au revoir ! » lui répond l'Onu-Matoran.

À l'extérieur, Hahli reconnait un Matoran se parlant à lui-même.

« Non, ça ne fonctionnera pas. Nous devons améliorer l'efficacité. Nous perdons de la puissance lors du transfert au réseau... huh ? » Il remarque Hahli : « Oh, une Ga-Matoran ! Je croyais que c'était un match à l'extérieur ! Je suis en retard ? C'est fini ?! »

« Qui es-tu ? » demande Hahli.

« Je suis l'Ingénieur », dit le Matoran qu'Hahli savait être Nuparu. « Je fais des maintenances et des diagnostics. Je maintiens tout l'équipement dans les parages. Je fais aussi des vérifications sur les mineurs. »

« Des vérifications ? » répète-t-elle.

« Je peux te dire à quel point tu es forte, à quel point tu es rapide, ce genre de chose », explique Nuparu. « Si tu veux une vérification, passe à ma hutte. »

Les Tunnels de Marn

Il part sans dire au revoir, distrait par son travail. Hahli le suit jusqu'à une grande porte ornée avec les mots « Grande Mine d'Onu-Koro » au-dessus. Elle emprunte le sombre passage, mais avant qu'elle n'atteigne la fin de la route, le son des machines de minage et la lueur des pierres à lumière venant d'une porte à sa gauche la distraient. À l'intérieur de cette pièce, plusieurs Matoran travaillent durement. Hahli remarque une petite pile de minerai au sol, qu'elle reconnaît comme étant du Minerai et place dans son sac. Parmi les Matoran, Hahli reconnait Taipu et s'approche de lui.

« Salut ! » dit le mineur avec enthousiasme. « Tu es la dame du brillant Ga-Koro ! Tu es venu m'aider à creuser ? »

« Creuser ? » répète Hahli.

« Je porte le minerai des mines aux tas de travail », explique Taipu. « C'est un travail dur. Je peux porter des rochers longtemps. Onepu dit que c'est parce que j'ai de l'Endurance. »

Se rappellant ce que Macku avait dit à propos de la Compétence en Kolhii d'Onu-Koro, Hahli demande, « J'aimerai apprendre l'Endurance. »

« Dosne est le Capitaine de Minage » répond Taipu. « S'il est d'accord, je te montrerais. »

Déterminée à s'entraîner en Endurance, Hahli partit chercher Dosne parmi les Matoran travaillant dans le tunnel. Un d'entre eux marche de long en large de façon très officielle, donc Hahli décide de voir si c'est le Capitaine de Minage.

« Ramène ce foreur ! Essaye Marn 12 ! » crie-t-il par dessus le vacarme. Remarquant Hahli, il dit, « Huh ? Fait attention ici, Surfaceur. Si tu es là pour le match, il est fini, Ga-Koro a gagné. Essaye de rester hors du passage ! On a beaucoup de travail à faire, et on ne peut pas aider les touristes ! »

« Qui es-tu ? » demande Hahli.

« Je suis le Capitaine de Minage et je suis occupé » dit le Matoran qu'Hahli sait maintenant être Dosne.

« Puis-je aider ? » tente Hahli.

« Hum, tu es une Ga-Matoran, n'est-ce pas ? Bonnes nageuses, » pense Dosne à voix haute. « En y pensant, tu peux peut-être aider. Lorsque les Gahlok ont innondé la Grande Mine, nous avons perdu un foreur là-dedans. C'est de l'équipement cher, il nous faut tous ceux qu'on a. Si tu peux le rapporter, je te récompenserai. On ne peut pas faire le travail sans ! »

Avant qu'elle ne parte chercher l'équipement mentionné par Dosne, Hahli décide de parler à quelques autres Matoran. Un des mineurs respire profondément avec effort lorsqu'elle se tourne pour lui parler.

« Huh ? Une Ga-Matoran ? Ici ? » dit-il, surpris. « Hey... tu n'espionnes pas notre équipe de Kolhii, n'est-ce pas ? »

« Qui es-tu ? » demande Hahli.

« Je suis un mineur », répond-il. « C'est mon travail de creuser tout ce minerai dans les mines. Ça me donne beaucoup de temps pour penser à la Vertu. »

« La Vertu ? » répète-t-elle, se rendant compte que ça devait être Aiyetoro.

« Je t'en dirais plus dessus, mais je n'ai pas fini mon tour. Si tu m'apportes une Lumine, je pourrais le finir plus vite, et ensuite on pourrait parler. »

« Lumine ? » s'enquiert-elle.

« Tout le monde croit que les Onu-Matoran peuvent voir dans le noir. Et bien nous pouvons, mais pas s'il fait complétement noir ! » explique Aiyetoro, exaspéré. « Dans ce cas-là, je suis aussi aveugle que n'importe qui. »

Hahli prend mentalement note de chercher des Lumines et s'approche d'un autre Matoran.

« Ça ressemble à un bon endroit. Tentons-le, » murmure à lui-même un des Onu-Matoran. Soudain, il remarque Hahli, « Oh, bonjour. Une Ga-Matoran. Beau match, Je ne croyais pas que vous autres habitants de l'eau pouvaient vaincre nos gars. »

« Qui es-tu ? » demande Hahli.

« Je suis le Prospecteur en Chef », répond-il. « C'est mon travail de trouver le Minerai. C'est facile en suivant le Principe d'Onu-Koro. »

« Le Principe ? » répète Hahli, se rappelant la mention de Mamru, le Prospecteur en Chef, par Whenua.

« Tu devrais parler à Azibo, » conseille Mamru. « C'est mon meilleur Prospecteur, très talentueux. Il en connait beaucoup sur le Principe. »

« Au revoir » lui dit-elle alors qu'il retourne à son travail. Hahli s'approche d'un autre Onu-Matoran qu'elle devine être Azibo.

« Hum ? » grommele-t-il alors qu'elle marche vers lui. « Oh. Une Ga-Matoran ? Si tu cherches le terrain de Kolhii, le match n'est pas là. C'est un match à l'extérieur, il a lieu à Ga-Koro. »

« Qui es-tu ? » demande Hahli.

« Je suis un des Prospecteurs de chef Mamru », répond Azibo. « Mon travail est basé sur le Principe d'Onu-Koro. »

« Le Principe ? » questionné-je avec espoir.

« Et bien, j'aimerais t'en dire plus mais mon Tamis est tombé dans cette crevasse. Si j'avais un crochet et un fil, je parie que je pourrais le récupérer ! »

Hahli cherchant dans son sac dans la Grotte E de la Grande Mine, entourée par un dépôt de Protodermis, du Minerai miné et la Lumine d'Aiyetoro

Se rappellant les tâches dont l'avaient chargée les autres Onu-Matoran, Hahli quitte le tunnel de Marn et se dirige vers la Grande Mine inondée. Plongeant dans l'eau, Hahli peut voir plusieurs entrées de grottes submergées. À l'intérieur de la grotte, il y a heureusement une petite poche d'air, mais pas d'outils ou de Lumines. À la place, il y a plusieurs petits piliers de terre qui semble contenir quelque chose. Hahli tente de le briser avec sa Faucille et sa Hachette, mais elles se révèlent inefficaces contre la terre dure.

Prenant une grande inspiration, elle retourne dans la pièce inondée, et tente une autre grotte, sans succès. Déterminée à aider, la Ga-Matoran plongue plus profondément dans les niveaux inférieurs. La pression de l'eau y est épuisante pour Hahli, et elle est forcée d'utiliser des Poches d'Air pour atteindre les grottes inférieurs. Dans la troisième grotte, Hahli découvre un outil qu'elle pense être le Foreur. Dans la cinquième grotte, elle trouve finalement une Lumine au sol de la grotte. La plaçant dans son sac, elle examine la grotte et remarque un dépôt d'une substance bleue clair meuble. Comme pour les piliers de terre, elle ne réussit pas à la récolter avec ses outils. Ayant trouvé ce pour quoi elle était venue, Hahli ne cherche pas dans les grottes plus bas et retourne à la surface. En retournant au Tunnel de Marn, Hahli trouve Dosne.

« J'ai le Foreur », lui dit-elle.

« C'est vrai ? Merci ! » répond Dosne. « Voilà quelques widgets pour la peine » dit-il, lui tendant 20 Widgets. « Miner est difficile avec le bon équipement, et c'est encore plus dur sans ! »

« Un travail difficile ? » répète Hahli.

« C'est un travail difficile de suivre le Principe d'Onu-Koro », admet-il. « Lorsque nous réussissons, nous gagnons le don d'Endurance ! »

« L'Endurance ? »

« L'Endurance donne le pouvoir de creuser pour toujours », explique Dosne. « Si tu cherches l'Endurance, tu devrais parler à Taipu, c'est notre meilleur terrassier ! Il a une meilleure Endurance que n'importe qui d'autre à Onu-Koro. Puisque tu as trouvé le Foreur, je suppose que ça ne peut pas faire de mal que tu lui parles. Je lui dirais que c'est d'accord. Mais ne l'empêche pas de miner trop longtemps ! »

« Au revoir » dit Hahli

« À la prochaine ! » répond-il. Hahli s'approche de Taipu.

« J'aimerai apprendre l'Endurance », lui dit-elle

« Je peux te montrer ! » répond le mineur, excité. « Portons des rochers ensemble. »

« Okay ! » dit Hahli, partageant son enthousiasme.

Hahli entraînant son Endurance

« Ici... » dit-il, la menant à une pile de rochers. Hahli doit ramasser un lourd rocher et l'emporter loin du tas de rochers. C'est incroyablement fatiguant, mais alors qu'elle continue à s'entraîner, elle découvre qu'elle augmente légèrement son encurance et que la tâche devient plus simple à chaque fois. Après avoir remercié Taipu, Hahli cherche Aiyetoro.

« J'ai une pierre à lumière ici », dit-elle, la sortant de son sac.

« Vraiment ? » répond Aiyetoro, incrédule. « Merci ! Là, voila quelques widgets pour ton dur travail, » dit-il en lui tendant 25 Widgets. « Maintenant, qu'est-ce que tu voulais me demander ? »

« La Vertu ? » Hahli répète sa question de leur dernière conversation.

« Nous nous acharnons toute la journée dans les mines. C'est à la fois notre devoir et notre destinée ! »

« Devoir et Destinée ? » se questionne-t-elle.

« Onua observe la Terre et voit des richesses », dit fièrement Aiyetoro. « C'est notre Devoir de creuser, et notre Destinée de les trouver ! La combinaison du Devoir et de la Destinée donne notre Principe ! »

« Un Principe ? » demande Hahli.

« Le prospecteur Azibo peut t'en dire plus sur le principe que nous suivons à Onu-Koro, » conseille-t-il.

Se rappellant qu'elle n'avait toujours pas fini la tâche d'Azibo, Hahli cherche un crochet et du fil dans son sac, mais elle est agacée de découvrir qu'elle n'a pas de crochet. Espérant qu'elle pourrait en obtenir un chez un marchand d'Onu-Koro, Hahli quitte le tunnel de Marn et retourne à l'est de la place de la ville. La hutte la plus proche du Chemin Onu-Ga-Koro appartient à un Marchand nommé Zemya. Parmi ses marchandises, Hahli remarque plusieurs objets familiers, dont des crochets et du Minerai et du Protodermis. Se demandant si de tels matériaux pouvaient être trouvés dans les piliers de terre dans les grottes de la Grande Mine, elle raisonne que l'outil pour les extraire doit être disponible quelque part à Onu-Koro. Après avoir acheté un Crochet, Hahli visite la hutte suivante, où un Onu-Matoran l'accueille.

« Une Ga-Matoran ? » s'exclame-t-il. « Je croyais que c'était un match à l'extérieur ? Il a commencé ? Je suis en retard ? »

« Qui es-tu ? » demande Hahli.

« Je suis l'Artisan. Je fais des outils et de l'équipement pour les mineurs », explique-t-il.

« Est-ce que tu peux me faire quelque chose ? » demande-t-elle.

« Certainement », répond-il. « Avec dix Bois de Bambou et 5 Minerai, je peux faire une Pioche. Avec 20 Bois de Bambou et un Filet, je peux faire un Tamis. Qu'est-ce que ça sera ? »

Hahli échange les matériaux nécessaires pour obtenir chaque outil. « Au revoir » dit-elle après avoir stocké les outils dans son sac.

« Heureux d'avoir aidé ! » répond l'Artisan.

Hahli visite une dernière hutte à l'est de la place de la ville avant de retourner au Tunnel de Marn. À l'intérieur de la hutte, elle remarque Nuparu, travaillant durement pour réparer des véhicules qu'elle reconnaît être des Boxor, les ayant déjà vu défendre Ga-Koro durant l'attaque des essaims Bohrok.

L'intérieur de la hutte de Nuparu

« Hum... » murmure-t-il. « Oui, il semble qu'il va falloir travailler sur ces soutiens... et l'équipement ne va jamais tenir là-dessous. »

« J'aimerai une vérification », demande poliment Hahli.

« Certainement », acquiesce Nuparu. « Je peux te dire ta Force, ta Vitesse, ta Précision, ton Endurance, ta Volonté, ou ta Stratégie. Qu'est-ce que ce sera ? »

N'étant pas familière avec quatre des six compétences mentionnées, Hahli reçoit une évaluation de sa Vitesse et son Endurance, dans lesquels elle est bien entraînée. « Au revoir », dit-elle en se préparant à partir.

« Prends soin de toi ! » répond-il.

Elle retourne au Tunnel de Marn pour parler à Azibo.

« J'ai un crochet et un fil », lui dit-elle.

« C'est vrai ? Parfait ! » répond-il. « Maintenant je vais pouvoir reprendre le travail, et poursuivre le Principe de notre ville. Et voilà quelques Widgets pour la peine ! » dit-il en lui tendant 25 Widgets.

« Le Principe ? » répète Hahli.

« Onu-Koro est basé sur le Principe de Prospérité ! Suivre le Principe de Prospérité demande une grande détermination et beaucoup de compétence. Mais cela apporte une grande richesse ! »

« Il y a du protodermis dans ces mines ! » crie-t-il triomphament. « Je vais pouvoir m'y mettre maintenant, grâce à toi, Hahli ! Oh, et félicitations pour ta victoire contre Onepu et Taipu. C'était un grand match ! »

Hahli retourne à la Grande Mine inondée et plonge dans l'eau. Elle remarque qu'après son entraînement en Endurance, elle peut retenir son souffle plus longtemps, ce qui lui permet d'utiliser moins de Poches d'Air pour atteindre les grottes inférieures. En utilisant sa nouvelle pioche et son nouveau tamis, Hahli réussit à extraire du Minerai et du Protodermis des grottes et les ajoute à son inventaire de fournitures. Avant de quitter Onu-Koro, Hahli décide de faire une dernière visite à Turaga Whenua dans sa hutte.

« Félicitations pour ta victoire au Kolhii, Hahli, et merci d'avoir aider nos guildes à récupérer leur équipement » la remercie-t-il. « Tu es une bonne compétitrice. Tu as le respect le plus profond d'Onu-Koro. »

Se rappelant l'offre d'Onepu, Hahli demande, « J'aimerai m'entraîner avec Onepu et Taipu. »

« Et bien, c'est un honneur ! » répond-il. « Je suis sûr qu'ils seront ravis. Va, je leur dirais de te retrouver au terrain de Kolhii. On va envoyer un Ussal pour Macku. »

Une fois Macku arrivée, Hahli et sa coéquipière Ga-Matoran se rendent au Terrain de Kolhii d'Onu-Koro et participent à quelques matchs d'entraînement avec l'équipe des Onu-Matoran. Hahli remarque qu'elle peut courir plus longtemps sans se fatiguer, grâce à son entraînement en Endurance. Après l'entraînement, elle dit au revoir à l'équipe et quitte Onu-Koro pour se rendre aux autres villages de Mata Nui.

Chapitre 2 Guide de Mata Nui Online Game II Chapitre 4