Guide de Mata Nui Online Game II/Chapitre 5

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils
Dans d’autres langues
De Nuvapedia
Aller à : navigation, rechercher

Alors qu'Hahli part pour Ko-Koro par un chemin rocheux, elle remarque un autre chemin qui n'était pas visible auparavant. Le suivant, Hahli finit par arriver en bordure de la jungle de Le-Wahi. Hahli entre dans la jungle et découvre une échelle rudimentaire faite de lianes et de branches, tombant jusqu'au sol de la jungle. Elle grimpe et passe par une arche naturelle dans l'arbre, arrivant au centre de Le-Koro. Il y a aussi deux Le-Matoran sur place, mais Hahli continue tout droit vers un arbre adjacent attaché à la place principale par un pont fait de planches. En entrant dans un creux de l'arbre, Hahli découvre une pièce brillament éclairée avec un autre arbre plus petit poussant dans le tronc du grand arbre. Un personnage à la base du plus petit arbre se tourne pour lui parler.

« Bienvenue, eau-fille ! » dit-il. « Long est le sol-chemin depuis mer-brillant Ga-Koro vers profond-bois Le-Koro. Repose-toi si tu es fatiguée, car tu en auras besoin. Kongu et Tamaru se sont entraînés longuement et durement, et sont prêts à t'affronter à l'Arbre Kolhii. »

« Qui es-tu ? » demande Hahli.

« Je suis Matau, Turaga de Le-Koro », répond-il.

« Le-Koro ? » répète-t-elle.

« Profond-bois Le-Koro est une ville de feuilles et de branches, foyer des haut-volant vent-monteurs ! » s'exclame Matau. « Entends-tu, le vent dans les arbres ? C'est la jungle-chanson. Les chuchotements du haut-arbre sont la flute de la Vertu ! »

« La Vertu ? » demande Hahli.

« Comme les autres Turaga, je parle des leçons de Mata Nui, et des choses du passé et du futur, » dit Matau. « Écoute bien la chanson de la forêt, et ses chanteurs Makani et Sanso. »

« Vent-monteurs ? » demande-t-elle.

« Comme les marins de Ga-Koro chevauchent les vagues dans des mer-vaisseaux, dans des bateaux et avec des voiles : les pilotes de Le-Koro naviguent dans les nuages, sur les ailes des Gukko ! » explique Matau.

Makani le musicien

Après que la Matoran et le Turaga se soient dit au revoir, Hahli retourne à la place du village où les deux Le-Matoran se trouvent toujours. Hahli s'approche tout d'abord du Matoran portant un Kanohi Matatu Noble vert en premier.

« Bonjour, Ga-Matoran », dit-il. « Es-tu venu entendre notre chanson ? »

« Qui es-tu ? » demande Hahli.

« Je suis Makani le musicien ! » répond-il.

« Chanson ? » demande-t-elle.

« Avec la chanson nous honorons la Vertu de Le-Koro ! » répond Makani.

« La vertu ? » questionne Hahli.

« Écoute et prête attention à la Vertu chantée par Mata Nui à Le-Koro ! » élabore Makani. « Qui peut marcher en silence dans les bois ? Cri-Taku et gazouillis-Fikou, vent-bruit et tronc-tambour, tout autour est jungle-chanson, de l'aube, à l'haut-soleil et la nuit ! Unir leurs voix est le devoir de tous les Le-Matoran. À Le-Koro notre chanson glorifie l'Unité et le Devoir, et c'est de là que vient notre Principe ! »

« Principe ? » demande-t-elle.

« Cherche chanterchanson Sanso pour apprendre notre principe ! » conseille Makani.

Les deux Matoran échange des au revoir avant qu'Hahli ne s'approche de l'autre Matoran.

« Bonjour, Ga-Matoran, » l'accueille-t-il. « Es-tu ici pour jouer au Kolhii ? Les Kahu et les Taku ont chanté ta venue ! »

« Qui es-tu ? » demande Hahli.

« Je suis Sanso le musicien ! » répond-il.

« Chanter ? » demande-t-elle.

« C'est la chanson de la Foi ! » déclare Sanso.

« La Foi ? » répète Hahli.

« À Le-Koro, nous vivons nos vies selon le principe de Foi, » explique le Matoran. « La Foi est ce qui retient les pieds de nos feuilles-coureurs ! La foi est le vent qui lance nos Gukko-cavaliers des arbres ! La Foi est la main qui guide nos disques vers leurs cibles ! Sans la Foi, aucun Le-Matoran ne pourrait naviguer dans le ciel, ou courir en haut des arbres. »

« Le Principe ? » questionne-t-elle.

« Du principe de Foi vient notre compétence. Parles à Tamaru, il en sait plus sur le sujet !» conseille Sanso.

Après qu'Hahli et Sanso se soient dit au revoir, Hahli va voir le contenu des huttes Matoran attachées aux branches de chaque côté de la place de la ville. Dans une, un Marchand Le-Matoran nommé Tuuli vend ses marchandises. Dans l'autre, un autre Le-Matoran se tourne pour s'adresser à Hahli.

Kongu, l'Avant de l'Équipe de Kolhii de Le-Koro.

« Bienvenue, Hahli de Ga-Koro » dit-il. « Tamaru et moi sommes prêts à t'affronter sur le terrain de Kolhii, dès que tu seras prête ! »

« Qui es-tu ? » demande Hahli.

« Haut-vol pilote Kongu ! » s'introduit-il. « Tous les pilotes Gukko sont sous mes ordres. »

« Les pilotes Gukko ? » demande-t-elle.

« Boreas, Taiki, Vira, Shu et Orkan sont en patrouille sur mes ordres ! » explique Kongu.

Les deux Matoran se disent au revoir. Avant de retourner à la place de la ville, Hahli remarque un petit objet au sol de la hutte de Kongu. Découvrant qu'il s'agissait du Talisman de Foi, elle le place dans son sac. Grimpant à une troisième branche partant de la place de la ville, Hahli arrive à une liane pendant des niveaux supérieurs du village. Elle monte la liane jusqu'à atteindre une plateforme de fibre tissée sur laquelle une hutte est suspendue. Hahli entre dans la hutte et un Le-Matoran se tourne pour lui parler.

« Bonjour, Ga-Matoran. C'est un long chemin depuis Ga-Koro », commente-t-il. « Es-tu ici pour commercer ? »

« Qui es-tu ? » demande Hahli.

« Je suis Kumo l'Artisan ! » répond-il.

« Commercer ? » questionne-t-elle.

« Je fais des Disques à Lancer » explique Kumo. « Si tu m'apportes 5 Bois de Bambou, je peux te faire un disque. »

Saisissant l'offre, Hahli échange un peu de son Bois de Bambou contre des Disques à Lancer. Après que les Matoran se soient dit au revoir, Hahli retourne à la plateforme et traverse un pont en planches pour rejoindre une plateforme adjacente. Cette plateforme a des lianes menant plus bas et une branche attachée mène à un autre arbre, auquel la branche est attachée. Hahli marche le long de cette branche jusqu'à attendre l'arbre, où un Le-Matoran attend.

« Bonjour, Hahli », lui dit-il.« Es-tu venue jouer au Kolhii ? Dit juste à Turaga Matau quand tu es prête. Durant le jeu, tu devras faire attention à nos tirs rapides ! »

« Qui es-tu ? » demande Hahli.

« Je suis Tamaru, de Le-Koro ! » dit-il. « Je suis un feuille-coureur et le bras gauche de Turaga Matau. Je ne Gukko-vole pas, cependant. Au lieu de ça, je m'occupe du terrain de Disques. »

« Compétence ? » demande-t-elle.

« Ici à Le-Koro, notre Principe nous donne une grande Précision », explique Tamaru. « Si tu t'entraînes longuement et durement, tu gagneras également en Précision ! »

« J'aimerai m'entraîner en Précision », lui dit Hahli.

« Alors, commençons ! » approuve-t-il.

Hahli entraînant sa Précision

Hahli doit frapper un certain nombre de constructions volantes ressemblant à des Nui-Rama avec ses Disques durant un petit temps. Après s'être entraîné avec Tamaru pendant un moment, elle le remercie et ils se disent au revoir. Avant qu'Hahli ne quitte le Terrain de Disques, elle remarque un petit objet au milieu du tronc de l'arbre. Découvrant qu'il s'agissait du Talisman de Précision, Hahli le place dans son sac.

Hahli retourne aux quartiers de Matau dans l'arbre creux.

« Je suis prête à affronter l'équipe de Le-Koro », lui dit-elle.

« Que la chance soit avec toi et Macku », dit gentiment Matau. « Va à l'arbre de Kolhii, et je lancerai le match. »

Hahli se rend à l'arbre de Kolhii de Le-Koro, qui peut être atteint depuis la plateforme connectée au Terrain de Disques en descendant la liane pendante. Là, elle affronte l'équipe de Kolhii de Le-Koro. Elle et Macku sont victorieuses.

Après le match, Hahli peut entendre les Le-Matoran la félicitant et commentant la partie :

« Cœurfort et rapide tu es, Hahli ! » la félicite Kongu. « Je ne pensais pas que tu nous surpasserais. Contre toi notre foi a volé en éclats ! »

« Volé en éclats ? » questionne Hahli.

« Tu vois cette branche sur laquelle nous nous tenons ? » la questionne Kongu. « Vois-tu les troncs soutenant notre village, fiers et grands ? La foi garde les feuilles solides sous nos pas. Mais fait attention à la pourriture qui se forme au cœur du bois... elle fait voler en éclats, crée des esquilles, et Fragmente. Même un chêne robuste craint la Fragmentation. La Fragmentation est l'ennemi de la Foi ! »

« Honteux je suis, Hahli, que tu nous ais battu ! » admet Tamaru. « Mais je suis également heureux que tu ai gagné. Mais si tu recherches à t'entraîner, je peux toujours t'aider. »"

« Toujours-rapide et chanceuses es-tu, Ga-Matoran, pour avoir vaincu nos meilleurs joueurs de Kolhii, » dit Makani. « Je chante une chanson d'amère-joie, car un grand jeu a été bien joué, mais perdu ! »

« Cœur-arrêt et vite-respiration tu as joué contre nous, Hahli ! » s'exclame Sanso. « C'était une merveille à voir. Il y a une chanson à propos du Kolhii ! Je chante en l'honneur des peuples de Ga-Koro et Le-Koro ! »

« Précise et rapide-esquive tu es, Hahli ! Notre équipe était doué, et pourtant tu les as vaincus, » ajoute Kumo.

Turaga Matau félicite Hahli en dernier. « Fier-tenir tu devrais, Ga-Matoran ! » la rassure-t-il. « Rusé et vrai-tireur Kongu et Tamaru sont, et pourtant tu as gagné aujourd'hui. Réjouis-toi dans arbre-brillant Le-Koro, car tu pourrais bien être un jour la championne de tout Mata Nui ! »

Chapitre 4 Guide de Mata Nui Online Game II Chapitre 6