Taipu

Outils personnels

Variantes
Navigation
Outils
Dans d’autres langues
De Nuvapedia
Aller à : navigation, rechercher
BIONICLE Logo 01.png

« Il n'est peut-être pas la Lumine la plus brillante d'Onu-Koro, mais sa force n'est égalée que par son cœur. »
Turaga Whenua, Mata Nui Online Game

Taipu
SansImage.png
Matoran de Metru Nui
KanohiPakari[1]
StatutDiminué
Set Taipu.png
Matoran Diminué
TravailMineur
KanohiPakari
OutilsDisque Bambou
StatutReconstruit
Taipu.png
Matoran Reconstruit
TravailMineur, bras gauche de Whenua, joueur de Kolhii
KanohiPakari
OutilsDisque Bambou, Bâton de Kolhii
StatutVivant
LocalisationSpherus Magna
PrononciationTAY-poo


Taipu est un Onu-Matoran crédule mais dur au travail originaire de Metru Nui, et le bras gauche de Turaga Whenua.

Biographie

Metru Nui

Taipu travaillait dans les mines d'Onu-Metru. Il fut placé dans une Sphère Matoran par les Vahki sur ordre de Makuta Teridax déguisé en Turaga Dume. Il fut secouru par les Toa Metru et transporté sur l'île de Mata Nui, où il fut éveillé sur les côtes de la Baie de Naho.

Mata Nui

La taille et la force physique de Taipu furent réduit à cause de son exposition à une Sphère Matoran, et il perdit également ses souvenirs. Taipu participa aux efforts de construction d'Onu-Koro, sous les ordres de Turaga Whenua, utilisant des matériaux recyclés des Vaisseaux des Airs utilisés par les Toa pour transporter les Matoran à Mata Nui.

Sur Mata Nui, Taipu travaillait comme Mineur. Un des projets sur lesquels il travailla fut la Route de Le-Koro, où il continua à travailler même lorsque les autres mineurs avaient arrêté à cause de la mauvaise lumière, du peu d'air, et des attaques de Rahi constantes. Peu après que Takua ait réussi à drainer la lave bloquant l'accès à la Caverne de Lumière, Taipu fut le premier à percer jusqu'à Le-Wahi. Il supplia Takua de le laisser le suivre et voir Le-Koro, et fut rempli de joie lorsque le Chroniqueur le laissa venir. Peu après avoir aperçu Le-Koro, Taipu fut capturé par un Nui-Rama infecté, et fut emporté dans sa ruche, où il fut obligé de creusé. Peu après, il assista à la bataille entre Onua et Lewa, infecté, et suivit Onua lorsqu'ils s'échappèrent de la ruche. Ensuite, il resta un temps à Le-Koro et fit la fête avec les Le-Matoran avant de retourner à Onu-Koro.

Peu après, Taipu fut recruté par Takua alors qu'il minait dans la Grande Mine sur avis de Whenua, selon lequel il avait parlé en long et en large de son aventure à Le-Wahi. Il se joignit avec joie à la Compagnie du Chroniqueur et aida à déblayer des obstacles sur le chemin vers Kini-Nui. Lui et Hafu travaillèrent ensemble à déblayer un glissement de terrain, et Hafu finit par y sculpter une statue de lui-même. Lorsque la Compagnie arrivèrent à Kini-Nui, ils défendirent le temple face aux Rahi pour que les Toa puissent s'échapper librement. La Compagnie faillit échouer, et aurait été surpassée si la Garde de Ta-Koro, la Force Gukko, et l'Ussalerie n'était pas arrivé à la rescousse.

Taipu jouant comme gardien lors d'un match du Tournoi de Kolhii

Durant l'évacuation suite à un raid sur Onu-Koro desGahlok , Taipu aida à emmener les Matoran en sécurité, en gardant le chemin pendant qu'Onepu dirigeait les Matoran. Tandis que le dernier Matoran, Nuparu, se ruait vers la sortie, le trio se retrouva coincé dans une grotte à cause d'une vague géante inondant Onu-Koro. Ensuite, Taipu parla à Onepu, confus sur ce qui se passait. Nuparu arriva et se présenta à Onepu et Taipu puis, utilisant la Lumine à Nuparu, ils traversèrent la caverne. Tous trois sursautèrent en voyant un Gahlok, mais il était désactivé, sans Krana. Utilisant le savoir qu'Onepu avait obtenu de Whenua sur la nature des Bohrok, Nuparu créa une machine nommée Boxor à partir de morceaux du Bohrok. Avec celle-ci, ils s'échappèrent de la caverne et sauvèrent Onu-Koro.

Plus tard, après la défaite des Bohrok-Kal, Taipu fut reconstruit sous une forme plus puissante, et Whenua le choisit pour être le gardien de l'équipe de Kolhii d'Onu-Koro pour participer au Tournoi de Kolhii, mais lui et Onepu n'atteignirent pas le Championnant.

Il fut évacué d'Onu-Koro avec les autres Matoran lors de l'attaque des Rahkshi.

Retour à Metru Nui

Quand les Matoran se préparèrent à retourner à Metru Nui, Taipu aida à construire les Bateaux nécessaires au voyage. À la cité, il fournit également de l'aide pour réparer les zones endommagées. Il arrêta temporairement ses efforts de reconstruction sur ordre de Jaller afin de forcer les Turaga à révéler où étaient partis les Toa Nuva, mais finit par se remettre au travail.

Après que Teridax ait été tué et l'Univers Matoran détruit, Taipu se retrouva coincé sous des décombres dans les Archives. Tamaru et Macku extrairent Taipu, et ils remarquèrent tous le trou béant dans la tête de Teridax. Taipu aida Macku et Tamaru à sauver les survivants, après avoir repris le nom de Compagnie du Chroniqueur.

Plus tard, Taipu quitta Metru Nui pour vivre sur Spherus Magna, accompagné des autres Matoran survivants.

Capacités et Traits

Taipu travaille dur et fait de son mieux. Cependant, il est un peu crédule et joueur, et son plus grand souhait est de voyager et voir de beaux paysages, parlant souvent de manière très enthousiastes des endroits où il ne s'est jamais rendu. Il aimerait pouvoir errer comme Takua, mais est loyal à Turaga Whenua et Onu-Koro, et travaille donc. Il est le bras gauche de Whenua et le plus fort des Onu-Matoran, si ce n'est le plus fort des Matoran en général.

Comme tous les Onu-Matoran, Taipu est doté d'une vision nocturne limitée.

Sur Mata Nui, Taipu travaillait en tant que Mineur, et il garda ce travail après la Reconstruction.

Après son passage dans une Sphère Matoran, le corps de Taipu était beige avec des mains et des jambes noires, et il garda ce schéma de couleur après la Reconstruction.

Masque et Outils

Sur Metru Nui, Taipu portait un masque de Matoran ayant la forme d'un Pakari[1], masque qu'il garda sur Mata Nui, même après la Reconstruction.

Sur Mata Nui, son masque perdit sa coloration argenté à cause de l'exposition aux éléments de l'île, et devint complètement noir.

Anecdotes