Sidorak

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils
Dans d’autres langues
De Nuvapedia
Aller à : navigation, rechercher
BIONICLE Logo 01.png

« Celui-là est Sidorak, Roi des hordes Visorak. Un bon tacticien, brutal, sa réponse à tout est une force insurmontable. »
Rahaga Gaaki, Le Défi des Hordika

Sidorak
Comic Sidorak.png
Confrérie des Makuta
PouvoirsRhotuka d'Obéissance
OutilsLanceur Rhotuka, Lame de Rassemblement
StatutDécédé
Prononciationsih-DOAR-ack

Sidorak, un membre d'une espèce de classe supérieure, était le roi des Visorak dans la Confrérie des Makuta.

Biographie

Début de Vie

Avant de diriger les Visorak, Sidorak détenait une position avec un pouvoir mineur sur Stelt. Il continuait à se montrer de plus en plus important aux yeux de ses chefs en prenant le crédit des batailles gagnées par ses subordonnés ; si un commandant inférieur objectait à cela, Sidorak l'envoyait sur une mission dangereuse dont il ne reviendrait pas. Il trahit également le chef de son clan, Voporak, qui fut muté par le Makuta de Stelt. Plus tard, Sidorak essaya de rejoindre les Chasseurs de l'Ombre, mais il fut vaincu par le Chasseur de l'Ombre surnommé Gladiateur lors du test d'entrée ; sa vie fut épargnée, mais il lui fut interdit de rejoindre les Chasseurs, et il fut par la suite autorisé à retourner sur sa terre natale.

Confrérie des Makuta

Sidorak dans La Menace de l'Ombre

Le nombre de succès qu'il s'attribuait attirèrent l'attention de la Confrérie des Makuta, qui le recruta en ses rangs, et il prit rapidement une position de pouvoir. Au début, Sidorak était un simple courrier entre la Confrérie des Makuta et l'île de Xia et c'est dans le cadre de ce travail que lui et Roodaka se rencontrèrent pour la première fois. Makuta Teridax, le mentor de Sidorak, fit de celui-ci un lieutenant en même temps que Roodaka, et tous deux se querellaient perpétuellement pour avoir la faveur de Teridax. Sidorak espéra également forger une alliance avec Roodaka, ce qu'elle accepta par la suite. Lorsque les Toa Hagah furent transformés en Rahaga après leur rébellion, Sidorak s'appropria le crédit de l'idée, qui était en fait de Roodaka. Teridax fit de lui le roi de la horde Visorak, et Roodaka sa vice-reine. Même s'il avait mené les Visorak à la victoire en de nombreuses occasions, Sidorak n'était toujours pas sûr de sa position de chef. Les Visorak ne le remarquèrent pas, mais Roodaka si.

Quand Sidorak et Roodaka envahirent Metru Nui, ils prirent le Colisée pour base principale. Quand les Visorak rapportèrent que les Toa Metru avaient été capturés, Sidorak ordonna qu'ils soient tués. Quand les Visorak qui avaient rapporté la nouvelle allait partir, Roodaka les arrêta, et dit à Sidorak de faire en sorte que leurs morts soient plus magnifiques. Sidorak accepta, et fit muter puis jeter les Toa, qui réussirent à s'échapper à cause de cela.

Alors que Matau et Iruini se trouvaient dans un hangar pour rechercher des pièces de Vaisseaux des Airs, Sidorak attaqua le hangar avec une armée de Visorak. Sidorak donnait ses ordres depuis une tour dans Le-Metru. D'autres Toa Hordika et Rahaga arrivèrent, accompagnés par Krahka et le Tahtorak. Pour renverser le cours de la bataille, Sidorak ordonna à un Kahgarak de libérer le Zivon. Peu après l'arrivée du Zivon, Bomonga et Whenua s'échappèrent du Champ d'Ombres dans la Tour et furent capturés par Sidorak. Cependant, le Tahtorak projeta par la suite le Zivon dans la tour, faisant trembler ses fondations et faisant tomber Sidorak de la tour. Il survécut en s'aggripant à une toile Visorak, et s'échappa alors que les Toa capturait la Tour, planifiant comment les vaincre.

Sidorak et Roodaka

Plus tard, quand Vakama trahit ses frères Toa Hordika, il approcha le Colisée et frappa à ses portes pour entrer. Sidorak lui parla via des haut-parleurs, mais il refusa de croire que Vakama voulait vraiment le rejoindre. Cependant, il lui permit de le rejoindre lorsque Vakama lui donna cinq des Rahaga, qu'il avait capturés.

Sidorak rencontra Vakama, et Roodaka, dans la salle du trône du Colisée. Roodaka suggéra que Vakama serait un bon maître pour la horde Visorak, mais Sidorak refusa, car un seul maître n'était pas suffisant pour gérer la horde sur le terrain. Roodaka expliqua que Vakama capturerait et entraînerait les autres Toa, et pressa Sidorak de considérer le Toa comme cadeau de fiançailles. Désireux de gagner de l'influence sur Xia par leur alliance, Sidorak accepta, et fit de Vakama un commandant des Visorak. Sidorak vit un écho de son ambition en Vakama, et après une conversation amicale, présenta le Toa Hordika à la horde Visorak.

Sidorak, Roodaka, et Vakama attendirent la venue des Toa Hordika et du Rahaga restants. Lorsqu'ils attaquèrent le Colisée, Sidorak remarqua un bruit persistant, et découvrit le légendaire Keetongu escaladant le bâtiment, à sa grande surprise. Sidorak tenta de faire lâcher prise à Keetongu, mais le manqua plusieurs fois. Après que Roodaka ait fait tomber Keetongu, elle pressa Sidorak de l'accompagner auprès de Keetongu pour s'assurer qu'il était vraiment mort. Sidorak découvrit Keetongu méchamment blessé, et offrit à Roodaka le coup final, mais elle l'abandonna avec le Rahi enragé. Alors que Keetongu se remettait sur pied, Sidorak se rendit compte de la vraie profondeur des trahisons de Roodaka, et pour la première fois, donna crédit à la ruse de sa subordonnée. Ensuite, Keetongu écrasa Sidorak avec ses poings.

Sidorak

À cause des dommages subis par le crâne de Sidorak, celui-ci n'a pas été ressuscité dans l'Étoile Rouge, et reste donc mort[1].

Capacités et Traits

Sidorak était connu pour ses talents de commandant et de manipulateur. Cependant, il n'aimait guère la subtilité, préférant utiliser la force brute et surpasser ses ennemis, comme il tenta de le faire en invoquant le Zivon à Le-Metru.

Sidorak lançant son Rhotuka

Le premier atout de Sidorak au combat est sa force impressionnante. Avec un lanceur, Sidorak pouvait tirer un Rhotuka d'Obéissance, qui forçait ses victimes à suivre les ordres de Sidorak durant 24 heures.

Outils

Il portait une Lame de Rassemblement sur son bras, qui pouvait être utilisé pour appeller les Visorak à sa rescousse ou tirer de puissants rayons d'énergie. Cependant, pour être réellement efficace, il aurait fallu que Sidorak soit plus précis. Sidorak possédait également un Lanceur de Rhotuka, grâce auquel il pouvait tirer des Rhotuka d'Obéissance. Suite à sa résurrection dans l'Étoile Rouge, le destin des outils des outils de Sidorak est inconnu.

Informations sur l'Ensemble

Sidorak est sorti en 2005 sous la forme d'un titan. Le set est constitué de 211 pièces. Des rouages sur ses épaules permettent de faire bouger ses bras. Sa Lame de Rassemblement peut être mise sur deux positions, et une griffe retient son Rhotuka mais peut être enlevée. Il peut être combiné avec l'ensemble Keetongu pour créer Sentrakh, ou avec Keetongu et Roodaka pour créer Voporak.

Sidorak sous forme d'ensemble

Dans les magasins Costco aux États-Unis, Sidorak pouvait être trouvé emballé avec Toa Norik.

BIONICLE Legends Set Database
Sidorak

Citations

« Comme c'est pratique. Vous êtes venus à nous, au lieu de nous obliger à vous pourchasser. Pour cela, vous avez la gratitude de Sidorak, Roi de la Horde Visorak. »
— Sidorak à Rahaga Bomonga et Toa Hordika Whenua, Le Défi des Hordika

« Je déteste voir des Toa en liberté. C'est comme avoir un Visorak désobéissant que je ne pourrais pas donner à manger au Zivon. »
— Sidorak, Fractures

« Les Toa ?...Alors, ils sont retournés pour les Matoran ? Les Matoran m'appartiennent désormais !  »
— Sidorak à un Keelerak, La Menace de l'Ombre

« Si Keetongu n'était pas un mythe,il ne va pas tarder à le devenir. »
— Sidorak, La Menace de l'Ombre

Anecdotes

  • Sidorak connaissait au moins une obscénité dans un ancien langage.
  • Paul Dobson a doublé Sidorak dans La Menace de l'Ombre.
  • Sidorak signifie « malédiction » dans une vieille version du Matoran.

Liens Externes

Références