Ombre

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils
Dans d’autres langues
De Nuvapedia
Aller à : navigation, rechercher
BIONICLE Logo 01.png

« Une décharge d'Ombre venue d'en haut s'abattit sur la créature végétale et la frappa en plein centre. Ses sarments et ses tiges furent recouverts d'un substance noire qui forma une croûte osseuse sur toute sa surface. En l'espace d'un moment, elle fut complètement emprisonnée à l'intérieur, privée de chaleur et de lumière. »
— Narrateur, Le Masque du Temps

Ombre
LoMN Teridax's Shadow Hand.PNG
Makuta Teridax utilisant une Main d'Ombre
Pouvoir Élémentaire
Préfixe MatoranKra-[1]
Couleur(s) Associée(s)Primaire : Noir
Secondaire : Couleur sombre

L'Ombre [f] (engl : Shadow) est un Pouvoir Élémentaire .

Espèces Porteuses

Univers Matoran

Dans l'Univers Matoran, l'Ombre était initialement considérée comme n'ayant aucune connotation morale, n'étant pas plus bonne ou mauvaise que n'importe quel autre élément. Il est devenu associé au mal après la corruption de la Confrérie des Makuta.

Makuta

  • Les Rahkshi et les Kraata des Ténèbres et tous les Makuta ont des pouvoirs d'Ombre. Même si les Makuta ne peuvent pas faire de Souffle Nova d'Ombre, ils peuvent créer un équivalent, comme Mutran l'a démontré.

Matoran

  • Les Matoran de l'Ombre n'existent pas naturellement dans l'Univers Matoran. Cependant ils peuvent être créés à partir de Matoran de toute autre appartenance élémentaire en les drainant de leur lumière. Les Matoran de l'Ombre contiennent une petite quantité d'énergie de l'Ombre, dans la mesure où ils peuvent canaliser de l'Ombre dans leur mains. Des Matoran, Toa et Turaga de l'ombre mâles comme femelles peuvent exister.
  • Les Toa de l'Ombre possèdent la puissance élémentaire de l'Ombre, leur permettant de créer, contrôler et absorber l'ombre et l'obscurité. Leur seule vraie limitation est que quand ils manquent d'énergie élémentaire, ils doivent attendre qu'elle se recharge.
  • Un Turaga de l'Ombre aurait hypothétiquement de faibles traces d'énergie de l'Ombre.

Autres

  • Voleur d'Ombres possède des pouvoirs d'Ombre limités.
  • Pratiquement tous les êtres de toute espèce peuvent être drainés d'une partie de leur lumière. Cela leur donnera des pouvoirs d'ombre limités.
  • Avec une formation spécifique et de la concentration, en particulier sur les émotions associées à la colère et l'agressivité, tout être peut développer des pouvoirs d'Ombre limitées, comme Roodaka.

Exemples

Chirox créant une Main d'Ombre
  • Créer des ombres
  • Création d'une Main d'Ombre pour absorber d'autres choses (Makuta exclusivement)
  • Contrôler les ombres
  • Plonger une zone dans l'obscurité
  • Absorber les ombres
  • Absorber les ombres et les transformer en énergie physique (Voleur d'Ombres exclusivement)
  • Utiliser des ombres pour se transporter (Voleur d'Ombres exclusivement)
  • Libérer un souffle Nova d'ombre (Toa exclusivement)

Combinaisons

Cet élément peut être combiné avec cinq autres pouvoirs élémentaires générés par des Toa (sauf la lumière) pour créer une Cage de Protodermis.

Utilisateurs

Les êtres/objets suivant ont ou avaient des pouvoirs d'Ombre :

Le Kanohi Kraahkan, le Masque des Ombres

Tous les endroits suivants sont affiliés à l'ombre :

Équilibre entre l'Ombre et la Lumière

Tous les êtres de l'Univers Matoran ont naturellement une mesure de lumière en eux, toute déficience de cette Lumière est appelé Ombre. L'équilibre de Lumière et d'Ombre internes dans les êtres est relié à leur état moral : plus ils sont bons, plus la lumière qu'ils ont est importante, tandis que ceux qui manquent de lumière sont sujets à la méchanceté.

Des moyens ont été découverts pour purger complètement la lumière interne d'un être, ne laissant que de l'ombre pour combler le vide. Dans le cadre du Plan pour prendre le contrôle de l'Univers, les Makuta ont fait cela à travers la formation délibérée et la méditation. Il est possible de faire de même avec l'ombre interne, même si cela n'a jamais été vu ou connu dans l'Univers Matoran.

Il est possible de drainer de force la lumière interne d'un être par des moyens divers : une Sangsue de l'Ombre, un Kanohi Avsa, ou le dard de Gorast. Dans ces deux derniers cas, la victime peut régénérer naturellement la lumière interne perdue. Cependant, si sa lumière interne est complètement drainée, la victime sera psychologiquement incapable de rétablir son équilibre, une barrière mentale s'étant formée. Par contre, les Sangsues de l'Ombre ont été conçues pour inculquer cette barrière mentale, même lorsque les drains de lumière interne sont partiels. Ce blocage mental peut être brisé par des ondes sonores d'une durée et d'une fréquence très spécifique, celles des cris du Klakk.

L'équilibre entre la Lumière et l'Ombre au sein d'un être a également un effet sur ses pouvoirs. Tout être déséquilibré dans un sens gagnera des capacités basées sur l'élément correspondant : un déficit de lumière interne entraînera l'obtention de capacités basées sur l'Ombre, et vice versa. La puissance et la maîtrise de ses capacités obtenues varient en fonction de la gravité du déséquilibre, dans un sens comme dans l'autre. Pour les êtres possédant déjà un Pouvoir Élémentaire, un déséquilibre total entre leur lumière et leur ombre internes entraînera le remplacement de leur pouvoir élémentaire d'origine par l'élément prédominant dans leur balance interne. Par contre, comme Takanuva après avoir été attaqué par une Sangsue de l'Ombre, un déséquilibre partiel accompagné d'une barrière mentale (ou d'une formation spécifique) permettra à l'être de manipuler son pouvoir élémentaire d'origine ainsi que le nouvel élément correspondant au déséquilibre. Cependant, les deux pouvoirs élémentaires partagés par l'être ne seront pas maîtrisables à pleine puissance. De plus, le fait d'utiliser le nouveau pouvoir élémentaire aggravera graduellement le déséquilibre, jusqu'à ce que la balance interne de l'être soit totalement déséquilibrée et qu'il ne possède plus que le pouvoir élémentaire correspondant.

Anecdotes

  • L'Ombre est très puissante contre la lumière et vice versa.

Références