Olmak

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils
Dans d’autres langues
De Nuvapedia
Aller à : navigation, rechercher
BIONICLE Logo 01.png

« Axonn vit le portail avancer rapidement, menaçant de l'envelopper. Il ne pouvait rien voir à l'intérieur, seulement de profondes ténèbres. Il connaissait le pouvoir de Brutaka - le portail pouvait mener quelque part sur Voya Nui ou sur n'importe quel autre île ou même dans une dimension entièrement différente. »
— Narrateur, L'Enfer

Olmak
Olmak.png
Kanohi
TitreMasque des Portes Dimensionnelles
Pouvoir(s)Ouvre des portes vers d'autres lieux et Dimensions
Disque(s)Inconnu
Porteur(s)Brutaka (anciennement)
PrononciationAUL-MAQUE

Le Kanohi Olmak est le Masque des Portes Dimensionnelles.

Histoire

Seuls deux Kanohi Olmak existèrent dans l'Univers Matoran, tous deux créés par Artakha. L'un d'entre eux appartenait à l'Ordre de Mata Nui et fut donné à Brutaka. Il fut endommagé par le Mutagène du Puits, faisant que ses portails mènent à des destinations non-souhaitées. Le masque fut par la suite détruit par Makuta Teridax alors qu'il était dans le corps de Mata Nui.

Le second Kanohi Olmak a eu plusieurs utilisateurs différents. Artakha s'arrangea pour que le masque soit reçu par son premier utilisateur[1], un Toa de l'équipe de Jovan qui l'utilisa pour échapper aux Tempêtes d'Énergie avec son équipe après qu'un de ses coéquipiers ait utilisé le Kanohi Ignika. Ce Toa fut tué sur ordre d'un Makuta. Le masque fut repris par l'Ordre et utilisé deux fois consécutives par Botar pour emprisonner Toa Mangai Tuyet dans une dimension miniature. Il fut volé plus tard par la Confrérie des Makuta et utilisé par Tridax plusieurs fois, afin de voler des Takanuva dans des univers parallèles et de les drainer de leur Lumière interne grâce aux Sangsues de l'Ombre. Vezon le vola par la suite dans la Forteresse de Destral et son corps absorba le masque et son pouvoir lorsqu'un portail le fit atterrir devant une vague de Protodermis Énergisé, détruisant l'Olmak.

Il n'y a actuellement aucun Kanohi Olmak dans l'univers principal.

Univers Parallèle du Royaume

Dans l'Univers Parallèle du Royaume, Brutaka possède aussi un Kanohi Olmak, qui fut endommagé, tout comme son homologue de l'Univers Principal, par une exposition au Mutagène du Puits. Lorsque Takanuva arriva dans cette dimension, Brutaka utilisa son masque pour essayé de le renvoyer à Karda Nui dans son univers, mais l'envoya dans un autre Univers Parallèle.

Univers Parallèle de l'Empire Toa

Dans l'Univers Parallèle de l'Empire Toa, Brutaka fut tué par les Toa Hagah pour s'être opposé à l'occupation de Voya Nui par l'Empire Toa et son Kanohi Olmak fut accroché au Couloir des Masques dans le Colisée. Au cours du duel entre Takanuva et Tuyet, cette dernière utilisa ce masque pour partir dans un univers parallèle alors que le peuple de Metru Nui se rebellait, mais Takanuva saisit le masque et traversa le portail dimensionnel. Elle s'accrocha à Takanuva et envoya une rafale d'eau qui lui fit perdre le Masque, laissant celui-ci perdu dans l'espace interdimensionnel avant que le portail ne se referme sur elle et que son corps ne soit coupé en deux.

Pouvoirs

Le Kanohi Olmak permet de créer des portes dimensionnelles qui mènent soit à un autre lieu dans une même dimension, soit dans un lieu d'une autre dimension. L'utilisateur d'un Olmak ne peut créer qu'un portail à la fois[2]. Le porteur du masque peut laisser le portail ouvert sans rester concentré s'il le veut. Il peut également déplacer le portail dans l'espace. Même si l'utilisateur ne peut pas voyager dans le temps, il peut voyager dans une dimension où le temps s'écoule plus lentement ou plus rapidement que dans la dimension principale. Il est possible d'utiliser un Kanohi Olmak pour voyager au-delà de l'Univers Matoran.

Takanuva sortant d'un portail créé par un Kanohi Olmak

Exemple d'Utilisation

Brutaka utilisa son Kanohi Olmak pour transporter une Vipère de la Damnation dans une source de lave dans Jeux de Pouvoir.

Utilisateurs

Grand

  • Brutaka (anciennement ; détruit)
  • Un Toa de l'équipe de Jovan (anciennement ; volé par la Confrérie des Makuta à sa mort)
  • Makuta Tridax (anciennement ; volé par Vezon à sa mort)
  • Botar (brièvement à deux occasions)
  • Vezon (absorbé dans son corps)

Références