Okoto

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils
Autres langues
De Nuvapedia
Aller à : navigation, rechercher
Logo BIONICLE 2015.png

« Il y a longtemps, sur l'île mythique d'Okoto, tout le monde vivait en harmonie. C'était un endroit merveilleux avec des paysages magnifiques. »
— Narrateur, Animation de la Légende

Okoto
Okoto.png
Île
StatutExistante
HabitantsProtecteurs, Créateurs des Masques, Toa
Prononciationoh-KOH-toe

Okoto est une grande île située au milieu d'un vaste océan connu sous le nom de Grande Mer.

Histoire

L'île d'Okoto fut formée il y a plusieurs millénaires par six éléments principaux : le Feu, la Terre, la Glace, l'Eau, la Jungle, et la Pierre. Les éléments créèrent également six Créatures Élémentaires qui représentaient la vie de l'île.

Les villageois nommèrent les différentes régions d'après les Créatures Élémentaires et découvrirent leurs affiliations élémentaires.

Durant une longue période de temps, Okoto et ses habitants étaient en paix, occasionnellement dérangés par des menaces telles que les Voleurs de Crânes. L'île était dirigée par deux Créateurs des Masques, Makuta et Ekimu, qui créaient des Masques de Pouvoirs pour ses habitants. Ils obéissaient à la règle sacrée de ne jamais inclure plus d'un pouvoir dans chaque masque, pour qu'il ne devienne pas trop puissant et dangereux. Le travail d'Ekimu était excellent, et ses masques étaient très appréciées des habitants d'Okoto.[1]

Les dirigeants de l'île

Makuta devint jaloux, et désobéit à la loi sacrée pour forger le Masque de l'Ultime Pouvoir. Cependant, lorsqu'il enfila le masque, le pouvoir de celui-ci prît le contrôle, et Okoto commença à s'effondrer. Ekimu affronta Makuta et arracha le masque de son visage, déclenchant une onde de choc qui secoua l'île, dégradant et transformant son paysage. Les deux Fabricants de Masques furent plongés dans un sommeil sans fin, mettant fin à leur règne. Leurs masques furent éparpillés sur Okoto, attendant le jour où quelqu'un les retrouverait.[1]

Les Protecteurs retrouvèrent le corps d'Ekimu et la Prophétie des Héros leur fut murmurée, prédisant l'arrivée de six héros durant une période sombre.

Okoto après l'onde de choc

Du fait de ces événements, les champs d'énergie d'Okoto furent dérangés, et une grande partie de la jungle qui couvrait autrefois l'île entière fut détruite. De nombreuses cités, dont la Capitale, furent également détruites.

Les Araignées Squelettes commencèrent à attaquer les villages d'Okoto, cherchant les Masques de Pouvoirs. Les Protecteurs récitèrent la Prophétie des Héros au Temple du Temps et invoquèrent six Toa, qui tombèrent du ciel sur Okoto. Avec l'aide des Protecteurs, ils commencèrent à chercher les Masques de Pouvoirs d'Or sur Okoto afin de maîtriser leur élément.

Après les avoir trouvés, les Toa se retrouvèrent devant une ancienne cité en ruines, vainquirent le Seigneur des Araignées Squelettes, et commencèrent à chercher le lieu de repos d'Ekimu dans la cité, vainquant les Crânes en chemin.

Ils finirent par réussir à éveiller Ekimu et vaincre les Crânes, et accueillirent les autres Okotans dans la cité.

Les Toa et Ekimu eurent rapidement affaire aux Voleurs de Crânes, qu'ils découvrirent dans une ancienne cité souterraine lors d'une mission pour récupérer des enfants capturés. La bataille qui s'ensuivit causa la destruction de la cité, et Kulta et les Voleurs de Crânes furent enterrés dans la caverne effondrée.

Après avoir reçu de nouvelles armes et armures d'Ekimu, les Toa se rendirent dans leur région respective pour retrouver les Créatures Élémentaires et leurs Masques d'Or d'Unité. Dans le même temps, Umarak et ses Pièges de l'Ombre se mirent à chercher les Créatures Élémentaires pour trouver le Masque du Contrôle de Makuta. Les Toa finirent par joindre leurs forces à celles des Créatures et récupérèrent leurs masques, avant de se rendre au Labyrinthe du Contrôle. Umarak les suivit et récupéra le Masque du Contrôle avant d'être transformé en Destructeur.

Habitants

Êtres Intelligents

Faune

  • Faucon géant (non-nommé) - Une espèce de faucons assez grands pour porter deux enfants Okotans ou un Toa
  • Loup (non-nommé) - Des loups vivant dans la Région de la Pierre
  • Taureau du Désert (non-nommé) - Une espèce de taureaux vivant dans la Région de la Pierre. On peut trouver leurs squelettes et leurs crânes dans les déserts
  • Scorpion (non-nommé) - Un scorpion vivant dans la Région de la Pierre
  • Serpent Géant - Un grand serpent vivant dans les grottes sous la Cité des Créateurs de Masques
  • Oiseau (non-nommé) - Une espèce d'oiseaux vivant dans la Région de la Jungle
  • Mouette (non-nommé) - Une espèce d'oiseaux vivant près de la côte de la Grande Mer
  • Aigle de Glace (non-nommé) - Un oiseau vivant dans la Région de la Glace
  • Vautour des Falaises - Un oiseau vivant dans la Région de la Pierre
  • Chauve-souris - Des chauve-souris vivant sous la Cité des Créateurs de Masques
  • Libellule (non-nommé) - Une espèce de libellules vivant dans la Région de la Jungle
  • Poisson (non-nommé) - Divers espèces de poissons vivant dans la Grande Mer. Plusieurs types de poissons existent : des poissons bleus, des poissons jaunes et oranges, des poissons jaunes, des poissons rouges
  • Étoile de Mer (non-nommé) - Une espèce d'étoiles de mer vivant au fond de la Grande Mer
  • Corail (non-nommé) - Un organisme formant des récifs dans la Grande Mer

Paysage

Géographie

Okoto est divisée en six régions séparées par de grandes chaînes de montagnes. Chaque région est dominée par un certain élément : Feu, Eau, Glace, Terre, Jungle, et Pierre.[1]

Région du Feu

Au centre de l'île se trouve un grand volcan, qui est connecté à cette région chaude.

C'est la zone la plus dangereuses de l'île, qui comprend les trois grands volcans d'Okoto. De grandes rivières de lave partent vers le sud depuis les montagnes, formant des lacs avant d'aller dans la mer. Les Protecteurs ne savent jamais quand aura lieu la prochaine éruption.

Région de la Glace

Cette région glacée est couverte de glaciers et de toundra, et est parcourue par de grandes tempêtes de neige.

Le nord d'Okoto est une toundra gelée. Des terribles blizzards soufflent régulièrement sur la région, gelant tout en quelques minutes. Seuls les villageois les plus résistants peuvent espérer y survivre.

Région de la Terre

Cette région cauchemardesque comprend des champs d'obsidienne. Elle est noire et vitrifiée, remplie de dangereuses ravines, de crevasses, et d'abîmes profonds. Cette région contient une mine de cristal.

On y trouve un réseau complexe de tunnels et de cavernes sous la surface. Les villageois qui y vivent passent le plus clair de leur temps sous terre.

Région de la Jungle

Cette région est remplie d'arbres gigantesques et de faune sauvage. C'est là que se trouvent les plus vieilles Ruines des Protecteurs, aujourd'hui oubliées et envahies par la végétation. On y trouve des marais mystérieux, et des îles flottantes soutenues par les racines des arbres gigantesques, entre autres merveilles.

Région de la Pierre

Des tempêtes de sable soufflent sur cette région désertique de l'île. Chaude et désertique, cette région se trouve au nord-ouest d'Okoto. On peut y voir d'étranges canyons, des dunes de sable errantes, et de violentes tempêtes de sable.

Région de l'Eau

Des lacs et des rivières forment de grands deltas dans cette région située à l'est d'Okoto, créant de petites îles fertiles. Les Protecteurs y vivent dans un village aquatique. Des rivières viennent des montagnes de l'ouest et d'un glacier au nord, créant une série de grands lacs. La partie sud de la région en bordure de la jungle est principalement marécageuse, et en grande partie inexplorée,

Cité des Créateurs de Masques

Une ancienne cité gardée par le Seigneur des Araignées Squelettes, aux alentours du centre de l'île.[2] Elle est connectée au reste de l'île par un pont.

Structures

Quelque part sur l'île se trouve un Temple du Temps.[3]

Anecdotes

  • Au moins deux corps célestes sont visibles dans le ciel d'Okoto.

Références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Animation de la Légende
  2. Brickjournal
  3. Épisode 1 : La Prophétie des Héros

Voir Aussi