Langage des Chutes/Langage des Arbres

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils
Dans d’autres langues
De Nuvapedia
Aller à : navigation, rechercher
BIONICLE Logo 01.png

« Matau le Chanteur ! Parle bas, chante haut ! Ami et rires ! Dans années-passées, Matau était un Champion de Kewa connu ! Matau, grand Turaga de Le-Koro et esprit du peuple de la forêt ! Parti ! Parti ! Pris par les Rahi de Makuta ! » « Les villageois locaux parlent bizarrement, mais je pense comprendre ce qu'il veut dire. »
Kongu et pensées de Takua, Mata Nui Online Game

Langage des Chutes/Langage des Arbres
SansImage.png
Société
Lieu(x)Le-Metru, Le-Koro tous deux anciennement, Spherus Magna
But(s)Forme de communication particulière
EffetsCeux qui ne le parlent pas ont du mal à le comprendre

Le Langage des Chutes [f] (engl : Chutespeak), aussi nommé Langage des Arbres [f] (engl : Treespeak) sur l'île de Mata Nui, est un dialecte rapide et inhabituel dérivée du langage Matoran parlé par les Le-Matoran de Metru Nui.

Lexique

Voici une liste de mots communs dans le Langage des Chutes :

  • Mauvais-pire - Encore pire
  • Terre chauve - Terrain ouvert
  • Aériade - Bataille à dos d'oiseaux
  • Volvrombir - Voler avec un insecte
  • Pied-maris - Lent
  • Falaisé - Piégé sur une falaise
  • S'ennuager - Sous la couverture des nuages
  • Choc-détonation - Bruit fort
  • Choc-dommage - S'écraser ou détruire un véhicule
  • Implorer-besoin - Avoir très fortement besoin de quelque chose
  • Sombre-chance - Malchance
  • Nébulose - Une période dangereuse ou triste
  • Glasglop - Très humide
  • Sombre-sérieux - Très sérieux
  • Profond-sommeil - Un sommeil très profond
  • Bathysylvestre - La jungle intérieure
  • Profond-penser- Penser en profondeur à quelque chose
  • Racineux - Plus bas dans l'arbre ou à la base de l'arbre
  • Mégavif - Très vite
  • Toujours-fuir - Fuir
  • Toujours-oublié - Oublié
  • Toujours-souvenu - Souvenu
  • Toujours-laid - Hideux
  • Loin-distance - Distance
  • Rapide-poursuite - Pourchasser à grande vitesse
  • Peur-terrifiant - Effrayant
  • Cracheur de Feu - Ta-Matoran (Lorsque c'est utilisé par un non-Le ou Ta-Matoran, souvent utilisé comme insulte envers un Ta-Matoran)
  • Chemestre - Un chemin ou une route à terre
  • Joie-acclamation - Heureux
  • Joie-plan - Un bon plan
  • Joie-sourire - Agir amicalement
  • Dur-tomber - Chuter, chuter de très haut
  • Poisse - Malchance
  • Hautebranche - Haut dans les arbres
  • Haut-volant - Aérien
  • Perchoter - Bondir
  • Soulevant - Qui élève, fait monter
  • Haut-arbre - Haut dans les airs, comme un arbre
  • Énorme-gros - Très gros
  • Jungle-chanson - Les sons des oiseaux et des bêtes de la jungle
  • Sait-rien - Ne rien savoir
  • Troptardeur - Ignorant jusqu'à ce qu'il soit trop tard
  • Primefeuille - Le printemps du calendrier saisonnier de Le-Koro
  • Court-feuille - Quelqu'un qui voyage rapidement dans la canopée de la jungle
  • Aube - Jeunesse
  • Fort-parler - Parler très bruyamment
  • Se babaisser - S'accroupir
  • Près-proche - Très proche
  • Chêne-Neuf - Tout nouveau
  • Vieux-os - Mort depuis longtemps
  • Coiffe-roc - Sur les rochers
  • Passé-tard - Trop tard
  • Fier-tenir - Se tenir fièrement
  • Vite-[?] - Faire quelque chose rapidement (Ex : Vite-penser, vite-tirer, vite-bondir, vite-accepter, etc...)
  • Esquivif - Difficile à toucher
  • Vite-revenir - Revenir rapidement
  • Vite-voler - S'envoler vite dans les airs
  • Silence-infiltrer - S'infiltrer silencieusement
  • Rama - Nui-Rama
  • Rapide-vite - Vraiment rapide.
  • Mer-brillant - Aussi brillant que la mer
  • Mer-Vaisseau - Bateau
  • Second - Cavalier à oiseau lançant des disques, assis derrière le cavalier
  • Chercher-trouver - Rechercher
  • Chanterchanson - Un terme positif.
  • Lent-[?] - Faire quelque chose lentement (Ex : lent-penser, lent-esquiver, etc...)
  • Lent-penseur - Stupide, idiot
  • Intelligent-plan - Bonne idée/plan
  • Esprit-béni béni par le Grand Esprit
  • Esprit-lever - Aider
  • Valtitudoler - S'envoler au-dessus de la canopé
  • Nager-vitesse - Nager rapidement
  • Terrible-mauvais - Détestable
  • Penser-parler - Discuter de plans
  • Penser-plan - Plan très réfléchi
  • Toa-héros - Toa
  • Toa-méchants - Héros traîtres
  • Cimefeuille - Aussi haut que la canopée
  • Arbré - Incapable de voler
  • Brilleville - Un terme sentimental pour Le-Koro, vu par les feuilles d'en-dessous avec le soleil au-dessus
  • S'enoiseauler - S'envoler dans les airs sur le dos d'un oiseau
  • Trouble-Mauvais - En danger
  • Vrai-tir - Bien viser
  • Cimeux - Plus haut qu'un arbre
  • Lianeur - Quelqu'un doué pour se balancer de liane en liane
  • Eau-dame - Ga-Matoran
  • Eau-fille - Un autre terme pour Ga-Matoran
  • Chemineur - Navigateur
  • Oiseauler - Voler
  • Oiseaulier - Cavalier à Oiseau
  • Vent-monter - Voler
  • Vent-sprinter - Voler viter
  • Mauvais-tournant - Prendre le mauvais chemin

Grammaire

Les Matoran de Le-Koro

En langage des Chutes/Langages des Arbes, beaucoup de mots peuvent être simplement joints. Vite-parler, vite-voler, profond-penser, profond-parler, etc... sont donc des mots du Langage des Chutes/Langage des Arbres. De nombreux mots, comme ceux tout juste cité, sont amplifiés par des préfixe tels que vite-, mal-, lent-, etc... Il y a aussi des suffixes comme -os. Cependant, tous les mots ne peuvent pas être combinés. Le Langage des Chutes joint rarement plus de deux mots ou des mots de plus de deux syllables.

En plus du vocabulaire, le Langage des Chutes a aussi sa propre syntaxe. Cette méthode unique de former des phrases se retrouve principalement dans le Langage des Arbres de Le-Koro. Son usage original tendait à éviter les articles, les états étaient énoncés par des verbes, et les prépositions étaient souvent remplacées par des mots isolés. Ceux qui ont appris ce langage par la suite, comme Toa Nuva Lewa, ont modulé cela pour le rendre plus compréhensible.

Utilisation

Le Langage des Chutes est utilisé presque exclusivement par les Le-Matoran de Le-Metru à Metru Nui. Seuls Turaga Matau, Toa Nuva Lewa, Toa Mahri Kongu, et les Le-Matoran de Metru Nui le parle couramment et correctement. Des mots de Langage des Chutes comme « cracheur de feu » sont parfois utilisés par des Matoran d'autres Metru pour insulter les Ta-Matoran, par exemple. Toa Metru Onewa était particulièrement connu pour utiliser le Langage des Chutes pour insulter.

Defilak parle aussi un Langage des Chutes moins prononcé, bien qu'étant originaire d'une île autre que Metru Nui. C'est dû à sa visite à Metru Nui dans le cadre de son travail de Marchand ; il aima le dialecte, et commença à l'utiliser lui aussi.

Anecdotes

  • Bien qu'il en soit techniquement le créateur, Greg Farshtey admet que les personnages qui utilisent le Langage des Chutes sont ceux qu'il aime le moins utiliser.