Grand Sauvetage

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils
Dans d’autres langues
De Nuvapedia
Aller à : navigation, rechercher
BIONICLE Logo 01.png

« Avant sa mort, Toa Lhikan a demandé de protéger le cœur de Metru Nui. Ce cœur était les Matoran. Nous étions enfin prêts à retourner à notre cité blessée pour les sauver. En ce moment, notre destinée était dans nos mains. »
Turaga Vakama, Le Labyrinthe des Ombres

Grand CataclysmeGrande Guerre
Grand Sauvetage
Art Airships Approaching Mata Nui.jpg
Des Vaisseaux des Airs s'approchent de Mata Nui
Événement
TémoinsToa Metru/Toa Hordika, Rahaga, Keetongu, Sidorak, Roodaka
OccurrencesAprès le Grand Cataclysme
ImportanceMajeur
ActionsLes Matoran de Metru Nui évacuent vers Mata Nui

Le Grand Sauvetage [f] (engl : Great Rescue) fut une évacuation de masse des Matoran de Metru Nui vers l'île de Mata Nui. Elle fut entreprise par les Toa Metru, qui furent mutés en Toa bestiaux connus sous le nom de Toa Hordika peu après le début de l'opération. Ils réussirent à reprendre leurs formes originales et achevèrent le sauvetage avec l'aide de Keetongu et des Rahaga, après la défaite des Visorak.

Histoire

Plan de Teridax

Makuta Teridax mit au point un plan pour renverser Mata Nui et prendre le contrôle de l'Univers Matoran, la première étape étant de capturer et laver le cerveau des MAtoran de Metru Nui. Pour accomplir cela, il kidnappa Turaga Dume et l'emprisonna dans une sphère spéciale. Ensuite, il utilisa la forme et l'influence du Turaga pour rassembler les Matoran au Colisée. Là, il commanda aux Vahki, les garants de la paix robotiques de Metru Nui, de forcer tous les Matoran à se mettre dans des sphères spéciales, conçues pour leur faire perdre leurs souvenirs et s'affaiblir physiquement. Teridax prévoyait d'utiliser le Vahi pour accélérer le temps, puis les réveiller et se présenter comme leur sauveur ; cependant, une équipe de Toa novices connus sous le nom de Toa Metru vainquit Teridax en le piégeant dans un Sceau Toa.

Les Toa Metru furent cependant incapables de sauver les centaines de Matoran de leur stase immédiatemment, mais atteignirent la Grande Barrière avec six des sphères. Utilisant un Transporteur Vahki que Toa Vakama finit par baptiser Le Lhikan, ils traversèrent la Grande Barrière, dans l'intention de trouver un sanctuaire où ils pourraient éveiller les Matoran en sécurité ; cependant, une des sphères -- contenant un Po-Matoran, Ahkmou -- fut perdue durant leur voyage. Malgré cette pertie, ils attinrent la surface d'Aqua Magna et trouvèrent une île paradisiaque, où ils débarquèrent. Les Toa pensaient que l'île pourrait être un refuge temporaire pour les Matoran de Metru Nui une fois qu'ils seraient tous sauvés.

Retour à Metru Nui

Le Lhikan II à Le-Wahi

Après avoir exploré la nouvelle île, Toa Onewa découvrit un système de tunnels, grâce auxquels les Toa Metru pourraient retourner à Metru Nui. Après de nombreux affrontement avec des Rahi, ils sortirent des tunnels, construisirent Lhikan II à l'aide de morceaux de la Karzahni, et réussirent à travers la Mer d'Argent vers Metru Nui. Là, ils découvrirent l'ancienne cité en ruines, non seulement couverte de débris mais aussi d'étranges toiles. Pressés par Vakama, les Toa Metru se rendirent au Colisée, ignorant la présence de la horde Visorak, appelée par Teridax pour garder les Matoran et empêcher les Toa de les sauver. Lors d'une attaque surprise, les Toa Metru furent capturés par les Visorak, enfermés dans des cocons, et du Venin Hordika leur fut injecté, un mutagène les transformant en Toa Hordika -- mi-Toa, mi-Rahi.

Une fois mutés, les Toa Hordika furent sauvés des cocons par six mystérieux êtres nommés Rahaga. Malgré les avertissements de leurs alliés et leur désir d'annuler leur transformation, les Toa décidèrent de sauver les Matoran d'abord. Toa Matau suggéra de construire des Vaisseaux des Airs, que les Toa pourraient utiliser pour sortir les Matoran de la cité. Les Toa Hordika commencèrent à rassembler les matériaux nécessaires pour construire les vaisseaux, tout en combattant les Visorak tandis que leur côté Hordika prenait le contrôle, les forçant à avoir occasionnellement des réactions de Rahi. La mission des Toa fut encore plus mise en danger lorsque Vakama, ayant succombé au Venin Hordika, passa du côté de la Horde et fut placé à sa tête par Roodaka, Viceroi des Visorak, et Sidorak le roi de la horde. Après que les Rahaga aient été attaqués dans le Grand Temple, Norik informa les Toa Hordika de la traîtrise de Vakama. Inquiets de ce développement, les autres Toa abandonnèrent temporairement le but de sauver les Matoran pour trouver Keetongu, un Rahi mystérieux et puissant qui pourrait les aider à guérir et à sauver Vakama.

Ils réussirent à trouver Keetongu, qui se joignit aux Toa Hordika et aux Rahaga lorsqu'ils assaillirent le Colisée et combattirent la horde Visorak. Malgré l'aide de leurs nouveaux alliés, les Visorak étaient trop puissants, même avec la mort de Sidorak, Roodaka força les Toa à se rendre. Cependant, à ce moment, Matau avait secrètement convaincu Vakama de voir raison et de maîtriser son côté Hordika. Le Toa du Feu put utiliser son autorité sur les Visorak pour démanteler la horde. Achevant le conflit avec Roodaka, les six Toa tirèrent simultanément leurs Rhotuka élémentaires sur elle, libérant accidentellement Teridax de son sceau à la Grande Barrière.

Retour à Mata Nui

Les Sphères Matoran sur Mata Nui
Les Vaisseaux des Airs quittant Metru Nui

Suite à leur victoire, les Toa Hordika regagnèrent leurs formes originelles grâce à Keetongu. Ensuite, ils chargèrent les Matoran endormis piégés dans des sphères dans les Vaisseaux des Airs qu'ils avaient construit. Après avoir fait leurs adieux aux Rahaga et à Keetongu, les Toa Metru prirent le contrôle de la flotte de Vaisseaux des Airs et traversèrent de nouveau la Grande Barrière vers le nouveau foyer des Matoran. Lorsqu'ils arrivèrent sur l'île, les Toa Metru sacrifièrent leur Pouvoir Toa pour éveiller tous les Matoran, les transformant en Turaga. Les Matoran désormais libres de continuer leurs vies sur l'île de Mata Nui, le Grand Sauvetage était achevé.