Carapar

Outils personnels

Variantes
Navigation
Outils
Dans d’autres langues
De Nuvapedia
Aller à : navigation, rechercher
BIONICLE Logo 01.png

« Carapar, tu es le rejeton ignorant d'un singe Brakas, et tu l'as toujours été. Tu ne pourrais jamais claquer des doigts sans aide... si tu avais des doigts. »
Makuta Teridax, Le Déclin

Carapar
Comic Carapar.PNG
Carapar, transformé par le Mutagène du Puits
Barraki
PouvoirsAucun
OutilsCimeterre, Griffes, Lanceur de Calmars (anciennement)
StatutDécédé
PrononciationKuh-RUH-parr

Carapar était un Barraki puissant mais à l'esprit faible, ainsi qu'un ancien membre de la Ligue des Six Royaumes.

Biographie

Ligue des Six Royaumes

Carapar était anciennement un des six membres de la Ligue des Six Royaumes, dirigeant la section la plus au sud de l'Univers Matoran. Une fois, Carapar mit fin à une guerre en faisant la paix avec l'île qu'il attaquait, puis en donnant de la nourriture empoisonnée aux habitants. Les habitants tombèrent malades, ce qui permit à Carapar de facilement prendre le contrôle de l'île.

Alors qu'il prévoyait de renverser le Grand Esprit, Carapar tomba dans une embuscade de la Confrérie des Makuta et fut vaincu avec les autres Barraki. Carapar fut emporté au Puits par Botar avec les autres Barraki avant d'être tué par Teridax.

Le Puits

Ensuite, les Barraki furent piégés de nombreuses années jusqu'à ce que le Grand Cataclysme détruise le Puits Intérieur et leur permette de s'évader. Ils furent mutés par le Mutagène du Puits dans l'eau, les transformant en êtres aquatiques.

De nombreuses années après, Carapar se rendit aux Dents d'Orque Rasoir et rencontra les autres Barraki pour faire des plans afin d'obtenir le Kanohi Ignika. En cherchant ce masque, Carapar explora des zones du royaume sous-marin qui n'avaient jamais été visitées auparavant, et fut attaqué par une grande créature marine.

Carapar à Mahri Nui

En revenant de ses recherches, Takadox lui dit d'enlever la Ga-Matoran Kyrehx, qui avait récupéré le Masque de Vie, et l'emportait dans sa cave. Après avoir appris ce qu'elle avait fait de l'Ignika, Takadox ordonna à Carapar de la libérer en signe de paix, et d'empêcher Ehlek d'attaquer les Matoran de Mahri Nui. Par la suite, il combattit Ehlek pour arrêter ses Anguilles de Venin. Lorsque Carapar finit par l'arrêter, tous deux partirent vers la grotte de Pridak pour chercher des preuves sur le traître parmi les Barraki.

Ils y découvrirent Brutaka, devenu capable de respirer sous l'eau, qui ordonna aux deux Barraki de l'emmener à l'Ignika. Carapar commença à protester, bien qu'Ehlek ait dit à Brutaka qu'ils pouvaient le mener au masque. Les Barraki quittèrent la grotte, et rencontrèrent Pridak. Brutaka fut envoyé au loin, et les seigneurs de guerre continuèrent leurs recherches.

Plus tard, les Barraki trouvèrent Dekar, qui avait l'Ignika. Pridak essaya de lui prendre le masque, ce qui fit émettre une énorme vague de lumière au masque. Lorsque la lumière cessa, Carapar était à moitié enfoui sous le sable.

Par la suite, les Barraki découvrirent les Toa Mahri. Ils retinrent chacun d'entre eux une grotte, mais ils s'échappèrent. Alors que Toa Mahri Kongu s'échappait, Carapar, avec Kalmah, lui tira des Calmars des Mers sur lui. Un crabe Hahnah tua les Calmars, et Carapar et Kalmah fuirent face à un Rahi géant invoqué par Kongu. Carapar et Kalmah retournèrent à la Grotte Octo où les autres Barraki s'étaient regroupés. Tous deux partirent espionner Jaller et Kongu. Carapar et Kalmah tirèrent d'autres Calmars, ce qui se révéla inutile. Les deux Barraki expliquèrent qu'ils avaient le droit de régner, et firent un marché avec les Toa pour le masque.

Carapar, avec les autres Barraki, fut appelé aux Dents d'Orque Rasoir par Mantax, qui révéla qu'il y avait un traître parmi eux. Il ordonna au traître de se révéler contre le masque, mais fut interrompu par une avalanche déclenchée par le combat entre Dekar-Hydraxon et Maxilos. Ensuite, Takadox révéla qu'il était le traître. Cependant, au lieu de le tuer, les Barraki le forcèrent à aider à récupérer l'Ignika, qu'ils avaient de nouveau perdu. Cependant, Maxilos/Teridax arriva et révéla sa véritable identité. Carapar rassembla son armée et lui ordonna d'attaquer Teridax. Les armées combinées des Barraki attaquèrent, et endommagèrent sévèrement le corps du Maxilos.

Après une lutte pour obtenir le masque, Carapar et les autres Barraki combattirent les Toa Mahri. Ensuite, les Toa Mahri furent téléportés à Metru Nui par Matoro à l'aide de l'Ignika, mettant fin au combat.

Ordre de Mata Nui

Carapar fut enrôlé dans une équipe par l'Ordre de Mata Nui pour partir dans les îles du Sud et libérer Miserix, l'ancien chef de la Confrérie des Makuta. Avec Carapar se trouvaient Takadox, Roodaka, Vezon, Spiriah, et Brutaka comme chef. Un équipement spécial lui fut donné pour pouvoir respirer sur terre.

Lorsque l'équipe se rendit à Stelt pour obtenir un bateau, Carapar retint Roodaka pour faire mine de l'avoir capturée. Cela faisait partie du plan de Brutaka pour leur permettre de voler un bateau. Carapar objectait cependant à ce plan, croyant qu'ils auraient pu juste attaquer et voler un bateau, et Brutaka pointa que cela aurait attiré l'attention des habitants de Stelt, des Chasseurs de l'Ombre et des Makuta sur l'île, et qu'ils recherchaient Roodaka.

Après que l'équipe soit arrivé sur l'Île de Tren Krom pour récupérer une cache d'armes cachée, Brutaka donna un cimeterre à Carapar. Peu après, un grand mur de pierre s'éleva autour de l'équipe, les encerclant et les empêchant de partir. Depuis une grotte, une tentacule à pics sortit et emporta Brutaka dans la grotte. Le reste de l'équipe suivit, rencontrant Tren Krom. Pendant que le reste de l'équipe parlait avec l'ancienne entité, Carapar essaya de la tuer par surprise. Lorsque Carapar leva son épée pour frapper, Tren Krom se créa un troisième œil et lança un rayon de désintégration avec, mettant Carapar en pièces, et empêchant sa résurrection sur l'Étoile Rouge.

Capacités et Traits

Carapar était autrefois beaucoup plus intelligent qu'il ne l'était dans les dernières années avant sa mort, mais des siècles d'hypnose par Takadox ont érodé ses compétences mentales. Carapar voulait rester l'allié de Takadox, croyant que si quelque chose de grave arrivait, Takadox trouverait un moyen de survivre.

L'épaisse armure de Carapar était presque indestructible, bien qu'elle soit vulnérable aux attaques électriques. Il était aussi très fort, et était connu pour être un guerrier féroce avant son emprisonnement.

Outils

Carapar portait deux griffes géantes, bien qu'il en enlève un pour utiliser un Lanceur de Calmars. Ses armes lui furent prises lorsqu'il fut re-capturé par l'Ordre de Mata Nui. Par la suite, on lui donna un cimeterre, qui fut détruit avec son corps.

Armée

Carapar commandait un groupe de Crabes Keras et de Tortues de Guerre du Puits. Il choisissait les plus féroces Tortues de Guerre du Puits comme montures.

Statistiques de BIONICLE.com

FORCE : 14 AGILITÉ : 8
ENDURANCE : 14 INTELLIGENCE : 8

Informations sur l'Ensemble

Le jouet promotionnel Carapar

Carapar est sorti en set canister début 2007. Le set Carapar contient cinquante pièces dont un Lanceur de Calmars et deux Calmars des Mers, ces derniers pouvant être accrochés à son épaule droite. Sa griffe peut s'ouvrir ou se fermer, et on peut faire remuer ses mandibules. La couleur marbré apparaissant pour la première fois sur l'armure de ce set est un dégradé de l'orange-jaune utilisé pour la Pierre en 2007 avec du noir.

Le set Carapar peut être combiné à Ehlek et Mantax pour créer une Tortue de Guerre du Puits. Carapar peut aussi être combiné à Mantax, Matoro Mahri, et Nuparu Mahri pour créer un Manutri.

Carapar faisait aussi partie de la promotion McDonalds « Happy Meal » BIONICLE de 2007. Le lanceur de calmars du jouet lançait des disques avec des calmars en imprimés lorsqu'un bouton en haut du jouet est pressé, et sa griffe peut pivoter.

BIONICLE Legends Set Database
Carapar

Anecdotes

  • Carapar ne possède qu'une pince en set, mais deux dans l'histoire.
  • À plusieurs endroits, dont son manuel d'instructions, Carapar est nommé, par erreur, Karapar.

Voir Aussi

Liens Externes