BIONICLE 3 : La Menace de l'Ombre

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils
Dans d’autres langues
De Nuvapedia
Aller à : navigation, rechercher

« Mais Makuta n'avait pas laissé les Matoran endormis sans quelques protections. Ils étaient gardés par un roi impitoyable, une horde d'empoisonneurs et une reine malveillante. Les nobles Toa devaient faire face à une menace venue l'ombre... »
Turaga Vakama

La Menace de l'Ombre
Affiche La Menace de L'Ombre.jpg
Film
Sortie11 octobre 2005
DirecteurDavid Molina, Terry Shakespeare
ProducteurMorten Melbye Andersen
ScénaristeHenry Gilroy, Brett Matthews, Bob Thompson
Personnages PrincipauxChristopher Gaze, Trevor Devall, Paul Dobson
DistributeurBuena Vista Home Entertainment
Durée76 Minutes

La Menace de l'Ombre est le troisième film BIONICLE et le dernier film BIONICLE animé par Miramax Home Entertainment. Le film se concentre sur le retour des Toa Metru à Metru Nui pour sauver les Matoran emprisonnés et leur capture par les envahisseurs Visorak et leur mutation en Toa Hordika.

Résumé

Le film s'ouvre sur Roodaka sculptant un morceau du Sceau Toa de Makuta du bout du doigt. Le narrateur, Turaga Vakama, explique alors les événements du film précédent, BIONICLE 2 : Les Légendes de Metru Nui, avant d'expliquer que les Toa Metru reviennent pour trouver les Matoran piégés, et donne des indices sur ce qui les attend.

Le vaisseau des Toa Metru est pris dans une tempête sur la Mer d'Argent sur le chemin vers Metru Nui, et coule après avoir été frappé par une grande vague. Un peu plus tard, Nokama, Matau, Onewa, Whenua, et Nuju, étourdis, mais saufs, se rassemblent sur la plage où la majorité des débris a été emportée. Ensuite, ils se disputent sur qui blamer pour le naufrage, mais sont interrompus par l'apparition de Vakama, qui presse le groupe d'aller au Colisée.

Alors que les Toa parcourent les rues en ruines pour se diriger vers le Colisée, ils sont interrompus par des Rahi en liberté. Whenua se rend compte que le grand tremblement de terre qui avait frappé avant leur départ de Metru Nui avait créé une brèche dans les Archives. Les Toa remarquent que les bâtiments de la cité sont désormais couverts d'étranges toiles géantes ; Whenua spécule que ces toiles ont été créés par les Visorak -- une horde d'araignées Rahi vicieuses. Vakama insiste sur le fait qu'aucun Rahi ne pourra empêcher les Toa de sauver les Matoran, mais, alors qu'il rappelle aux Toa leur victoire sur Makuta, il est frappé par un disque volant, qui le paralyse. Rapidement, les autres Toa sont également frappés par des disques, et s'effondrent, incapables de bouger. Des Visorak Keelerak sortent des ombres pour capturer les Toa impuissants.

Les Toa Metru suspendus dans des cocons dans les toiles des Visorak

Dans la tour de Turaga Dume au-dessus du Colisée, Sidorak, le chef des essaims Visorak, débrieffe un éclaireur Visorak qui révèle que les Toa Metru sont de retour à Metru Nui, et sont déjà capturé. Sidorak déduit que les Toa sont revenus pour les Matoran, et marche sur la terrasse, où* il peut voir les Toa dans des cocons Visorak. Sidorak se prépare à leur ordonner de couper les fils retenant les Toa, pour qu'ils tombent et meurent ; mais la vice-reine de Roodaka apparaît, et convainc Sidorak de s'occuper des Toa de manière plus « légendaire ». Sidorak accepte, et promet d'apporter à Roodaka les corps des Toa lorsqu'ils seront morts.

En bas, les Toa se disputent sur la raison pour laquelle ils ont été capturés. Vakama s'excuse pour son arrogance, mais explique que c'est juste impossible pour lui de changer, et c'est alors que le Venin Hordika fait soudainement effet. Sa main se transforme en Griffe Brûleuse, qui sort des toiles et brûle à moitié le cocon d'Onewa. Le reste des Toa commencent également leur transformation en Toa Hordika. Lors de leur transformation, ils brisent leurs cocons et plongent vers le bas. Nokama se suspend à un bout de toile au-dessus d'elle, et Vakama est pris par une toile avec son pied. Il saisit cette chance de s'excuser auprès de Nokama, avant que la toile ne se casse et qu'ils tombent comme leurs amis. Un moment plus tard, Nokama lache prise, et tombe également.

Alors que les Toa tombent, ils ne remarquent pas six points de lumière au loin. Ils grandissent jusqu'à arrover aux Toa, coupant leur chute. Vakama s'examine pendant que d'étranges êtres emporte lui et les autres Toa en sécurité. Lorsque l'être ne répond pas à ses questions, Vakama exige des réponses, disant qu'il est un Toa. L'être rit, disant que Vakama n'est plus vraiment un Toa.

Au Colisée, Roodaka brise un petit fragment du Sceau Toa emprisonnant Makuta, et l'insère dans son armure, couvrant sa pierre-cœur.

Roodaka brisant un fragment du Sceau Toa.

Dans les rues de Metru Nui, Matau s'éveille près d'une fontaine de Protodermis, et est horrifié par son reflet. Les autres Toa s'approchent de lui, mais il ne les reconnaît pas au début. Une dispute éclate rapidement entre Vakama et Matau à propos de qui blamer pour la mutation de l'équipe. Ils sont interrompus par Norik, qui illumine le haut d'une statue proche et les informe que s'ils souhaitent annuler la mutation, ils doivent l'écouter. Pendant ce temps, dans le Colisée, Roodaka parle à Makuta, comme s'il pouvait l'entendre dans sa prison, mais elle est interrompue par un Keelerak, qui l'informe que les Rahaga ont empêché la mort des Toa.

Plus tard dans la nuit, Norik se présente avec le reste des Rahaga -- Gaaki, Bomonga, Kualus, Pouks, et Iruini -- et explique la légende de Keetongu. Cela mène à des remarques ironiques d'Iruini, et Norik révèle que certains croient que Keetongu n'existe pas. Nokama fait confiance aux Rahaga, mais le reste du groupe semble divisé concernant ce qu'ils devraient faire. Éventuellement Vakama parle, disant simplement qu'ils sont venus à Metru Nui pour sauver les Matoran, pas pour chercher un Rahi mythique. Norik projette la flamme sur la Griffe Brûleuse de Vakama, lui demandant comment il compte libérer les Matoran sous sa nouvelle forme ; Vakama, frustré et en colère, part dans la nuit.

Alors que Vakama se déplace dans les ruines, il est attaqué par un Muaka, et son lanceur Rhotuka s'active automatiquement, effrayant le Rahi. Norik s'approche et avertit Vakama des dangers du pouvoir des Rhotuka avant de commenter ironiquement que les Toa et le Muaka se ressemblent beaucoup maintenant. Norik rappelle les Trois Vertus au Toa du Feu, mettant l'accent sur l'Unité, mais Vakama rétorque qu'il n'a pas besoin des autres pour accomplir sa mission avant de s'enfuir. Norik retourne aux autres Toa, et leur dit que Vakama a besoin de temps, et qu'ils devraient commencer à chercher Keetongu.

Des Visorak assaillent Vakama, de nouveau seul, alors qu'il se déplace dans la cité devenue sauvage. Il essaye de les repousser, mais est poussé au bord d'une crevasse, et son Lanceur Rhotuka est désactivé par un tir. Il est capturé par les Visorak et emmené au Colisée.

Capturé, Vakama parle à Roodaka.

Dans les quartiers de Roodaka en haut du Colisée, Vakama est choqué du fait qu'il crie involontairement comme un animal captif. Il demande à voix haute ce qui lui est arrivé, et est surpris d'entendre Roodaka répondre. Elle brise ses liens avant de révéler qu'elle a une offre à lui faire.

Norik mène les cinq Toa Hordika au Grand Temple, leur disant que des informations pour trouver Keetongu pourraient se trouver à l'intérieur.

Pendant ce temps, Vakama et Roodaka conversent sur une terrasse dans les hauteurs du Colisée, et Roodaka révèle que Sidorak n'est pas au courant de la capture de Vakama. Vakama critique le commandement de Sidorak et Roodaka dit au Toa du Feu que les Boggarak respectent son commandement par crainte de sa puissance - croyant que n'importe quel chef devrait être craint et respecté, même celui d'une équipe de Toa.

Au Grand Temple, ils décident que leurs formes actuelles ne respecteraient pas la sainteté du lieu, et, après quelques plaintes de Matau, ils se dirigèrent vers les différentes portes du pont vers le temple-île pendant que les Rahaga volaient vers le temple lui-même.

En haut du Colisée, Roodaka démontre sa puissance de commandement en ordonnant à ses gardes du corps de se jeter par dessus le bord, ce qu'ils accomplissent. La dernière surprise de Vakama est la vue depuis le bout de la terrasse - Ta Metru en ruines, innondé de Protodermis en fusion. Roodaka lui dit que s'il la rejoint, et menait les Visorak par la peur comme un chef le doit, il pourrait le restaurer à son ancienne gloire et le diriger. Vakama dit à la vice-reine qu'il est intéressé par son marché, et ses pupilles disparaissent alors que ses yeux deviennent d'un vert maladif.

Au Grand Temple, la nuit est tombée, et Gaaki traduit une tablette de pierre. Elle est étonnée par l'entrée de Norik, et lui dit qu'elle pense avoir entendu quelqu'un d'autre entrer également dans le temple. Norik envoie Gaaki en haut avant de révéler à Vakama, qui se cache dans les ombres, qu'il a remarqué sa présence. Ils se parlent brièvement et Norik se rend compte que Vakama a parlé avec quelqu'un qui a corrompu ses pensées. Norik essaye de convaincre Vakama de rejoindre les autres Toa, mais Vakama clame qu'il est plus fort seul, démontrant cela en projetant une grande flamme sans l'aide de ses Griffes Brûleuses avant de sauter derrière Norik et de l'attaquer.

Le matin suivant, les Rahaga n'étant toujours pas revenus, Nokama, Matau, Onewa, Whenua et Nuju commencent à se rendre au Grand Temple et le découvrent en flammes. Entrant à l'intérieur, Nuju utilise la lentille sur son masque pour trouver Norik, que Whenua libère de sous une pile de décombres. Avec Norik blessé et les autres Rahaga disparus, Nokama souhaite tristement que Vakama soit là pour les diriger, et Norik révèle que le Toa du Feu est à l'origine des dommages.

À l'extérieur du Colisée, Vakama parle avec Sidorak par l'intercom. Sidorak commence par rejeter le Toa, disant que son espèce est l'ennemi des Visorak, mais Vakama révèle qu'il est un Toa Hordika, et a capturé les Rahaga. Intrigué, Sidorak ouvre la porte et invite Vakama à l'intérieur.

Keetongu s'éveillant.

À l'extérieur du Grand Temple, Norik dit aux Toa Hordika que Vakama a été transformé par le Venin Hordika, avant de révéler l'indice pour trouver Keetongu - suivre « les lames tombant jusqu'à atteindre le ciel ». Il indique une rivière partant du haut du Grand Temple, révélant qu'il pense qu'il s'agit des « larmes », et le groupe commence à la suivre.

À l'intérieur du Colisée, Vakama se tient là où les Rahaga sont retenus. Bomonga l'appelle par son titre intégral, et Vakama lui dit que le titre de Toa n'a plus de sens pour lui désormais. Bomonga dit qu'il pourrait reprendre son sens.

Les Toa suivent les larmes sur l'île de Metru Nui, constamment mis en péril par la horde Visorak. Ils arrivent à Ko-Metru à la fin de la rivière. Devant eux se trouve un pilier en spirale de Protodermis gelé. Les Toa entrent et découvrent une pièce avec une source de Protodermis Liquide au centre. Matau dit que Keetongu n'est pas là, mais Norik l'appelle, disant que les Toa ont besoin de son aide. Juste au moment où Matau se prépare à partir, la pièce commence à trembler. Un grand bloc de Protodermis gelé sort de la source, sur laquelle se trouve Keetongu.

Vakama avance au dais de pierre supportant le trône de pierre. Roodaka le fait se dépêcher, lui disant de le toucher. Sidorak entre, flanqué de deux Oohnorak et d'un Keelerak. Il remercie Vakama de la capture des Rahaga, mais Roodaka dit que ce n'est qu'un début. Elle propose Vakama à Sidorak pour le remplacer dans les devoirs quotidiens de direction de la horde. Voyant Sidorak hésiter, elle offre également de faire capturer et entraîner les autres Toa comme Vakama. Après que Roodaka ait offert tous les Toa comme engagement, Sidorak accepte et donne le commandement de la horde à Vakama, bien que Sidorak garde l'autorité absolue. Sidorak fait sortir Vakama et lui montre le spectacle. Des milliers de Visorak couvrent le sol. Les yeux écarquillés face à la taille de la horde, Vakama crie longuement, cri que les Visorak renvoient. Les Visorak marchent par les portes sur les côtés de l'arène, et Roodaka dit à Vakama d'être prêt, car de nombreux changements allaient arriver durant la nuit.

Au repaire de Keetongu, les Toa racontent leur histoire au Rahi légendaire. Keetongu décline leur demande de ramener Vakama et leur redonner leurs formes normales, devant combattre tels qu'ils étaient et il ne pouvait pas combattre à leur place mais seulement les aider. Cependant, il truve leur quête noble et offre de les aider. Les Toa crient « Unité » et offre au Rahi de les rejoindre, ce que Keetongu accepte.

Sidorak, Roodaka, et Vakama attendent patiemment l'arrivée des Toa. Dans un silence presque absolu, le Colisée commence à résonner comme une cloche. Le bruit est rapidement rejoint par un grondement grave venant du mur de l'arène. La porte explose, envoyant des Visorak et de la pierre voler. Les Toa avancent, brandissant leurs armes. Ils s'arrêtent au milieu de l'arène, et Nokama appelle Vakama. Roodaka regarde Vakama et lui rappelle qu'il n'a plus besoin des autres Toa. Enhardi, il ordonne aux autres Toa qu'ils lui jurent allégeance. Lorsqu'ils refusent, il jette une lance vers les Toa. Il active ensuite les autres portes, libérant la horde Visorak dans l'arène. Les Toa attendent au milieu de l'arène et chargent leurs Rhotuka. Lorsque les Visorak s'arrêtent et commencent à charger les leurs, les Toa tirent et s'accrochent aux Rhotuka avec leurs outils et s'envolent vers une statue à un bout de l'arène, sauf Matau, qui s'envole hors de l'arène.

Les Visorak combattent les Toa Hordika

Sidorak est toujours perplexe à cause du bruit qui résonne. Roodaka regarde vers le bas et voit un Rahi jaune escaladant le mur, montant vers eux. Vakama leur dit que c'est Keetongu et offre de s'occuper du Rahi, mais Roodaka dit que non, Sidorak devrait. Ils quittent la terrasse, mais Roodaka dit à Vakama de rester et d'attendre. Lorsqu'ils partent, Matau arrive sur un bout de toile, attrape Vakama, puis se jette avec Vakama sur des toiles sur le côté du Colisée. Après une brève dispute, Vakama fait tomber sur le flanc du Colisée d'un tir de son lanceur Rhotuka. Matau attrape un morceau de toile et poursuit le Toa du Feu, qui disparait au bord d'un balcon.

Depuis un quai de chargement, Roodaka et Sidorak attaquent Keetongu. Sidorak tire plusieurs coups avec sa Lame de Rassemblement, mais le Rahi réussit à tout éviter. Énervée, Roodaka tire une attaque d'Ombre avec ses Griffes Attrapeuses. L'attaque frappe le Rahi, le faisant tomber dans l'arène en bas. À l'impact, le sol se tend et tremble, exterminant quelques Visorak. Sidorak proclame la mort de Keetongu, mais Roodaka le manipule pour qu'il descende dans l'arène pour s'en assurer. Lorsqu'ils arrivent au cratère, Keetongu s'éveille, et Roodaka abandonne Sidorak. Sidorak supplie le Rahi de l'épargner, mais le Rahi, utilisant ses puissants poings, écrase Sidorak. Roodaka ne s'arrête que pour empoigner l'écharde dans son armure.

À leur prison, les Rahaga luttent pour se libérer. Soudain, Norik apparaît, et utilise son sceptre pour libérer les Rahaga. Ils s'envolent et rejoignent la bataille juste à temps pour sauver Nokama d'un Vohtarak en jetant un Roporak dessus.

Matau marche prudemment jusqu'au balcon, jusqu'à ce que Vakama le frappe depuis les ombres. Matau esquive. Une courte bataille a lieu, se terminant avec Vakama jetant Matau par le balcon. Avant que le Toa du feu ne parte, cependant, la main du Toa de l'Air apparaît sur le bord. Vakama marche dessus et dit que Matau est faible. Matau saisit l'opportunité pour s'excuser alors que Vakama est sur le point de délivrer son coup final. Vakama retrouve sa santé morale lorsque Matau mentionne qu'ils ont un devoir à accomplir. Vakama recule, mais Matau glisse, et tombe vers l'arène. Vakama ne perd pas de temps et attrape un bout de toile et plonge à sa suite. Il attrape Matau dans les airs et ils continuent sur la toile. Leurs visages arrivant à quelques centimètres du sol de l'arène avant que la toile rebondisse et les renvoie un peu plus haut.

Les Toa Hordika tirant leurs Rhotuka sur Roodaka.

Les Toa ont combattu vaillamment les Visorak, mais ils sont en difficulté, étant coincés au centre de l'arène. Les Visorak se rapprochent, mais s'arrêtent lorsqu'un grand rugissement se fait entendre, et reculent. Une des portes brille de couleur verte, puis un grand Rhotuka s'approche d'eux en volant. Il frappe entre les quatre Toa et leurs alliés Rahaga, les mettant au sol. Par la porte, Roodaka arrive dans l'arène sur un grand Visorak à armure dorée. Elle descend et remarque qu'un des Toa a disparu. À ce moment, Vakama arrive et pousse Matau au sol en face des autres Toa. Roodaka le remercie, mais avant qu'elle ne puisse commencer à extraire leurs pouvoirs élémentaires, les cinq Toa captifs l'attaque avec leurs Rhotuka chargés élémentairement. Roodaka se moque de la futilité de leur attaque, et s'exclame qu'ils sont inutiles tant que les Toa ne sont pas unis, et que puisque Vakama est de son côté, ils ne peuvent pas gagner. Vakama dit ensuite vouloir lui parler de ça et enclenche son lanceur Rhotuka, bien que sans le charger. Roodaka s'exclame ensuite que si Vakama la tue, les Visorak le tuerait lui et ses amis. Vakama lui rappelle que Sidorak lui a donné le commandement des Visorak, et il leur ordonne de se disperser. Vakama dit ensuite qu'il ne mènera que ceux qui le choisissent comme chef, et la frappe avec son Rhotuka élémentaire. Alors qu'il s'approche, l'écharde sur son armure commence à absorber l'énergie. Lorsque le Rhotuka de Vakama touche, Roodaka tombe au sol, et l'écharde dans son armure libère l'énergie. Une Main d'Ombre sort de l'écharde et emporte Roodaka, ne laissant que l'écharde. Norik se rend alors compte que l'écharde venait de la prison de Makuta, et que la prison avait été détruite. Vakama que cela n'a pas d'importance, car il n'a plus peur de Makuta.

Keetongu arrive, faible. Vakama l'aide à se remettre sur pieds et dit que le Rahi ne devait rien aux Toa. Cependant, Vakama demande au Rahi s'il pourrait retransformer les Toa. Keetongu demande pourquoi, et Vakama dit que c'était leur Destiné d'être des Toa et de tenir la promesse faite aux Matoran. Keetongu accepte et libère beaucoup d'énergie pour guérir les Toa.

Les Toa commencent à charger les Sphères Matoran dans des Vaisseaux des Airs avec l'aide de Keetongu et des Rahaga. Une fois cela fait, Vakama converse brièvement avec Norik. Il le remercie de son aide. Norik dit à Vakama que grâce à lui, Norik avait vu une légende devenir réalité, et qu'ils savaient désormais que les Matoran étaient entre de bonnes mains. Vakama sourit et embarque sur le Vaisseau des Airs. Matau va aux contrôles, part du Colisée, et dirige six Vaisseaux des Airs, s'arrêtant pour un aideu final à Norik et Keetongu. Alors que les Toa s'approchent de la Grande Barrière, Onewa remarque les restes de la prison de Makuta. Vakama dit qu'il se montrera bien assez tôt pour menacer de nouveau les Matoran. Nokama lui demande ce qu'ils feront alors. Vakama répond qu'ils trouveront un moyen de le vaincre. Matau dirige les Vaisseaux des Airs à travers un trou dans la Barrière, les pilotant vers la lumière et l'île au delà des falaises.

Casting

Acteur Rôle(s)
Alessandro Juliani Vakama
Christopher Gaze Turaga Vakama (Narrateur)
Kathleen Barr Roodaka/Gaaki
Tabitha St. Germain Nokama
Paul Dobson Whenua/Sidorak
Brian Drummond Onewa/Matau
Trevor Devall Nuju/Iruini
French Tickner Norik
Scott McNeil Bomonga/Keetongu

Diffusion

Cette section a besoin d'être éditée pour être étendue.

Anecdotes

  • Comme les films précédents, le DVD inclut plusieurs bonus :
    • Le disque contient un explorateur de l'île, raconté par Whenua. Il donne des informations sur Teridax, Sidorak, Roodaka, les Visorak Keelerak, et les six Rahaga.
    • Une version animée de Comic 24 est aussi incluses. Il inclut notamment des voix pour Kualus et Bomonga qui ne sont pas utilisées dans le film.
    • Les deux premiers épisodes de La Recherche du Masque de Lumière sont aussi regardables sous la forme d'un film.
  • Takanuva, Jaller, et Hahli, des personnages du premier film, font des apparitions dans l'épilogue.
  • Après la capture des Toa, Sidorak se réfère à un Keelerak sous le nom « Kollorak ». Ce fut longtemps considéré comme une erreur de prononciation jusqu'à ce que Greg Farshtey déclare que Kollorak était le nom personnel de ce Keelerak.

Voir Aussi

Liens Externes