Archives

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Outils
Dans d’autres langues
De Nuvapedia
Aller à : navigation, rechercher
BIONICLE Logo 01.png

« D'autres surprises plus bas dont je devrais avoir connaissance ? »
« C'est tout cet endroit qui est comme ça, Nuju. Bienvenue aux Archives. »
Toa Metru Nuju et Whenua, Les Disques du Danger

Archives
Archives 1.png
Lieu
StatutSévèrement endommagées
LocalisationOnu-Metru

Les Archives [o] (engl : Archives), parfois nommées Grandes Archives [f] (engl : Great Archives), sont un grand complexe de musées basé à Onu-Metru qui s'étend sous la totalité de la cité de Metru Nui.

Histoire

La zone des Archives au-dessus du sol

Les Archives commencèrent au-dessus du sol, mais s'étendirent continuellement sous terre jusqu'à atteindre leur étendue actuelle. Les Archives hébérgeait au moins un exemplaire de tous les Rahi rencontrés par les Matoran à Metru Nui, gardés dans des Tubes de Stase. Quand un Rahi mourrait, il était emporté à un Laboratoire de Dissection. Divers artefacts y étaient également gardés, y compris des échantillons d'anciens outils et sculptures Matoran, ainsi que des expositions d'art Matoran. Elles hébérgeaient plusieurs Bohrok, Krana, et Rahkshi inactifs qui avaient été déterrés par des mineurs Onu-Matoran, mais leur but principal était de préserver et d'étudier toutes les espèces connues de Rahi.

Des tours des Archives étaient disponibles et recommandées, non seulement pour leur valeur informative sur les différentes espèces de Rahi, amis aussi parce qu'un visiteur sans guide Onu-Matoran avait de grandes chances de se perdre. Les visiteurs étaient accueillis dans les Archives d'une heure après le lever des soleils à leur coucher.

Une zone souterraine des Archives

Certains des spécimens les moins dangereux étaient gardés en exposition publiques, mais les autres étaient gardés dans les niveaux souterrains qui s'étendaient profondément sous Metru Nui. Ils contenaient les spécimens les plus dangereux des Archives. Les accès aux niveaux inférieurs au cinquième n'étaient permis qu'au personnel des Archives, à cause du nombre de créatures dangereuses qui y étaient conservées ; certains niveaux avaient des niveaux de restriction tellement hauts que même les Vahki ne pouvaient pas entrer. Bon nombre des niveaux souterrains se trouvaient si profonds qu'ils descendaient sous les mers de Protodermis Liquide. Parfois, les Onu-Matoran jouaient à la Tèque Kanoka dans ces niveaux souterrains dans les ténèbres des profondeurs. La zone la plus dangereuse des niveaux souterrains était la Toile de Fikou, où bon nombre d'Archivistes s'étaient perdus et n'avaient jamais retrouvé la sortie. Ce niveau est aussi l'ancien foyer de Krahka et de nombreux Rahkshi sauvages.

Une zone des Archives avec des Lianes de Lumière

Chaque entrée aux différents niveaux des Archives était gardée par un garde, et les portes d'entrées avaient des verrous constitués de trois leviers dont la position changeait chaque jour. Seul le garde connaissait la combinaison et la position des leviers.

Whenua, Mavrah, Tehutti, Onepu, et Nuparu travaillèrent dans les Archives en tant qu'Archivistes. Ces Matoran durent étudier des Rahi qui se trouvaient dans les niveaux souterrains, et n'étaient pas toujours gardés en Tubes de Stases. Les Archivistes utilisaient souvent des Wagons de Transport des Archives pour transporter les spécimens d'une zone des Archives à une autres. Un Onu-Matoran avait le grade de Chef Archiviste et décidaient des décisions majeurs concernant les Archives avec Turaga Dume.

Il y a plus de 1 000 ans, un événement connu sous le nom de Massacres des Archives prit place dans les niveaux souterrains des Archives. Après quatre siècles de Guerre Civile Matoran sur Metru Nui, Makuta Miserix ordonna à son lieutenant Teridax d'arrêter ce conflit. Teridax enferma une grande partie des armées adverses dans les Archives et libéra les spécimens Rahi sur elles. Le résultat final a été décrit comme « pas une mince affaire à nettoyer après ».

Une zone durant l'occupation de Metru Nui par les Visorak
Une section des Archives durant l'occupation Visorak

Quand Teridax surchargea le réseau d'alimentation de la cité, la réaction en résultant causa un tremblement de terre qui mit les Archives en pièces. Cela détruisit bon nombre des Tubes de Stases où étaient gardés les Rahi, les libérant dans la cité. Les Archives étaient le lieu de nombreuses patrouilles Visorak pendant leur occupation de la cité. Ces patrouilles leur fournissaient un accès facile aux Rahi qui n'avaient pas encore quitté les Archives et n'étaient pas encore mutés. Leur occupation des Archives les endommagea encore plus et menaça grandement la population Rahi.

Après mille ans vides, les Archives furent lentement reconstruites par les Matoran qui revinrent à la cité, et elles furent entièrement réparées lorsque le Sceptre d'Artakha fut utilisé. Cependant, bon nombre de Rahi qui s'étaient échappés restèrent libres.

Lorsque Teridax prit le contrôle de l'Univers Matoran, les Toa Nuva, les Toa Mahri, les Matoran, et les Turaga se réfugièrent dans les Archives pour échapper aux Rahkshi envoyés pour maintenir l'ordre.

Après que Teridax ait été vaincu par Mata Nui, les Archives furent de nouveau endommagées.

Univers Parallèle de l'Empire Toa

Dans une réalité différente, les Archives étaient utilisées pour exposer les trophés de Metru Nui. Parmi eux se trouvaient la Lance de Fusion, le Sceptre de Protodermis du Ténébreux, le Kraahkan, et Toa Naho mutée. Turaga Dume fut également capturé et placé dans un Tube de Stase, mais fut par la suite libéré par Takanuva.